Le 15 juin 2005

La foire Ô Délice revient pour une deuxième saison

Par Chantal Quirion


Au-delà de toutes attentes, Ô Délice a remporté un succès phénoménal l’an dernier et revient en force en 2005 avec une combinaison de producteurs et de chefs cuisiniers aussi bien étoffée qu’assortie.

La présidente d’honneur pour cette deuxième édition, la chef Chantal Caron de la table champêtre, Au Boisé, se dit tout à fait honorée de cet égard. « Je me suis toujours donné comme mission de faire connaître les produits régionaux et cela me montre d’une certaine façon que cela a été apprécié, dit-elle. J’aimerais que les gens prennent l’habitude d’acheter localement, mais pour cela, il faut qu’ils sachent ce qui leur est offert. C’est ce que je fais au quotidien et qui est grandement amplifié avec un événement comme Ô Délice. Par ailleurs, soutient-elle, j’aimerais que tous profitent de ces produits merveilleux, pas seulement les chefs! »

Plus d’une trentaine de producteurs agricoles et de chefs cuisiniers mettront en commun leur expertise pour mettre l’eau à la bouche et satisfaire les plus fins palais. On s’attend à ce que le 14 août prochain, environ huit cents de ces amateurs de gastronomie se délectent de la douzaine de plats fins qui seront développés pour l’occasion. Deux services sont proposés, l’un à 11h et l’autre à 14h30.

« C ?est étrange car nous n’avons pas imposé de thème et pourtant il y a bel et bien une tendance cette année, constate Nicole Tessier, responsable de l’événement au Collège d’Alfred. « Je dirais que cela fait très « terre », dit-elle. Plusieurs chefs sans se consulter ont décidé de mettre en valeur des recettes et des produits ancestraux. »

Le menu propose notamment, le gaspacho de tomates et basilic bio servi dans une coupe de polenta au fromage de chèvre ainsi que le succotasch au maïs et fèves fava au lard fumé. Des mets qui comme les truffes et les fantaisies de chocolat ne passeront pas inaperçus au travers des quatorze plats proposés.

Ô Délice qui combine à la fois la promotion de l’agroalimentaire régional et la possibilité de l’aventure gastronomique pour les gourmets d’ici et d’ailleurs est aussi un moyen pour la Fondation du Collège d’atteindre l’un de ses objectifs qui consiste à implanter un fonds de bourses pour les étudiants du Collège. Quelle que soit votre motivation, voilà au moins trois bonnes raisons de réserver tout de suite votre place.

C’est un rendez-vous avec le plaisir des sens, odorat, vue et papilles gustatives confondus ainsi que l’occasion de découvrir les produits merveilleux qui sont disponibles en région et les chefs susceptibles de vous les faire apprécier!

Les billets sont disponibles au Collège d’Alfred, (613) 679-2218 poste 504 et dans plusieurs succursales de la Banque Scotia (Alexandria, Cornwall, Hawkesbury, Place d’Orléans, Ottawa, Russell, St-Isidore et Vankleek Hill).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *