Volume 27 Numéro 19 Le 3 juin 2010

La Fondation du Collège d’Alfred ? toujours bien présente!

Par Nicole Tessier, communications, Campus d'Alfred-Université de Guelph


Marie-Pier Duchesne a été embauchée pour travailler avec la Fondation quelques heures par semaine. Photo autorisée Campus d’Alfred.

C’est en 2001 que la Fondation du Collège d’Alfred prend son envol. Mise sur pied pour appuyer le développement du Campus d’Alfred, elle se positionne aujourd’hui pour entreprendre sa première grande campagne de financement en 2011 lors de son 10e anniversaire et du 30e anniversaire du Campus d’Alfred.

Le nom de la Fondation, Fondation du Collège d’Alfred, porte peut-être à confusion. Alors que l’établissement d’enseignement qu’elle appuie ait changé de noms à quelques reprises depuis 1981, la Fondation est constituée en une entité indépendante et conserve son nom d’enregistrement comme organisme de bienfaisance.

Son parcours est humble, mais bien présent.

Ô Délice a fait place aux Braises d’automne
D’ailleurs, c’est lors de sa première grande activité de visibilité en 2004 ? la foire gourmande Ô Délice ? que la Fondation du Collège d’Alfred se distingue.

Les trois éditions d’Ô Délice ont mis au premier plan les produits régionaux et les artisans qui les transformaient en grands délices.

La foire, qui attirait les fins gourmets bien au-delà des limites de Prescott-Russell, offrait aussi une belle vitrine pour le Campus d’Alfred. Selon le directeur de l’époque, Gilbert Héroux : « Ô Délice, c’était le rêve d’un petit groupe de mordus, des mordus du Collège d’Alfred, et des mordus de l’agriculture ».

Lors de l’arrivée de la directrice actuelle du Campus d’Alfred, Renée Bergeron, la Fondation a changé de garde. Elle a alors misé sur une activité un peu plus communautaire comme activité annuelle. Celle-ci sous l’appellation de « Braises d’automne », en sera à sa quatrième édition le 16 octobre prochain.

Car oui ! Vous l’apprenez en primeur : il y aura à nouveau Braises d’automne cet automne !

Depuis quelques années, Donat Boulerice, à titre de président, travaille pour inciter la collectivité à verser généreusement à leur « collège », engagé lui-même à la communauté dans laquelle il vit.

Sous sa gouverne, la Fondation a permis de faire l’achat d’équipements à des fins pédagogiques, de remettre des bourses pour faciliter l’accès aux études au Campus d’Alfred et des bourses d’urgence aux étudiants dans le besoin.

Il estime qu’il y a encore beaucoup à faire et surtout « de rallier les diplômés, qu’ils prennent conscience que la Fondation leur appartient », énonce-t-il.

Il révèle même qu’il souhaite un soutien plus continu de la part des anciens et qu’il faut mettre les mécanismes en place. Ce travail reviendra au prochain président, car monsieur Boulerice quitte ses fonctions de président de la Fondation pour s’investir au sein du Conseil des Caisses populaires de l’Ontario, où il a été élu président tout récemment.

30e et 10e anniversaires
L’année en cours est fort chargée pour les personnes qui mettront en place le programme pour souligner le 30e anniversaire du Campus d’Alfred et le 10e de la Fondation. C’est une occasion parfaite pour lancer une première grande campagne de financement pour la fondation.

Pour ce faire, le Campus d’Alfred a fait l’embauche de Marie-Pier Duchesne à raison d’une journée semaine. Marie-Pier travaille également à l’organisation du Concours international de labour.

Les personnes intéressées à se joindre à la Fondation du Collège d’Alfred sont priées de communiquer avec Nicole Tessier 613-679-2218, poste 515.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *