Volume 32 Numéro 17 Le 8 mai 2015

La Fromagerie Kapuskoise sur le point de commencer sa production


François Nadeau

François Carrier

Par François Carrier
Collaborateur
info@journalagricom.ca


La fromagerie Kapuskoise sera bientôt prête à passer en mode en production. Après plusieurs mois de préparation et l’installation de plusieurs équipements spécialisés, la fromagerie sera prête à produire ses premiers fromages. La mise en place d’une nouvelle fromagerie basée sur la fabrication de fromages artisanaux peut parfois être compliquée et chaque détail semble important.  Le propriétaire, François Nadeau, n’a rien pris à la légère, en faisant appel à un expert de Hollande afin de vérifier si ses installations conviennent. « C’est important de s’assurer d’être précis parce que dans le type de fromage que nous produisons, chaque détail prend une importance capitale », insiste François Nadeau.

Le souci du détail

Selon le propriétaire, l’ouverture de cette fromagerie se fera progressivement. La fromagerie devra adapter ses fromages à la réalité du Nord ontarien. « Plusieurs des fromages qui seront produits chez nous ont pour modèle des fromages français, mais la différence c’est que la réalité du lait utilisé ici n’est pas la même. Le lait que nous consommons est souvent plus riche, donc on doit prévoir des ajustements », précise François Nadeau. Au départ, chaque étape de production sera analysée : les méthodes utilisées, la transformation, chaque élément pouvant avoir un impact sur la qualité du produit. « C’est un travail de détail, et il faut être capable de savoir comment chaque fromage doit être traité pour donner à la fin, le produit escompté » explique le fromager. Vous pouvez d’ailleurs déjà découvrir les différents fromages qui seront produits par l’artisan en consultant l’adresse suivante : fromageriekapuskoise.ca.

Un atout pour Kapuskasing

Le premier fromage qui devrait être produit à grande échelle et disponible aux consommateurs est certainement le fromage en grains. Le produit devrait être accessible dès le mois de mai. Pour la ville de Kapuskasing, qui désire se démarquer dans le domaine agroalimentaire, la fromagerie pourrait devenir un atout intéressant. « C’est une autre bonne nouvelle qui viendra mettre en valeur nos produits locaux et ajouter à notre industrie touristique » croit le directeur général de Kapuskasing, Yves Labelle.

Le propriétaire a aussi souligné qu’il espère que son entreprise pourra générer de l’activité économique et créer éventuellement des partenariats d’affaires. « On espère utiliser les produits locaux. On aimerait aussi se lancer dans la production d’un fromage de chèvre et on compte sur une ferme locale pour y arriver », soutient le fromager.