Volume 32 Numéro 11 Le 6 février 2015

La Fromagerie St-Albert renaît de ses cendres


Photo ILessard

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Deux ans jour pour jour après qu’un violent incendie ait rasé la Fromagerie St-Albert, plus de 250 personnes se sont rassemblées pour célébrer l’inauguration officielle de la nouvelle usine construite au coût de 30 millions $.

Politiciens, dignitaires, partenaires et consommateurs sont venus démontrer une fois de plus leur appui à la coopérative le 3 février pour le dévoilement de ses nouvelles installations.

C’est aux côtés du drapeau franco-ontarien et de celui de la fromagerie, tous deux abîmés par les flammes de février 2013, qu’a livré un discours touchant et empreint d’espoir le directeur général de la fromagerie, Éric Lafontaine.

« Aujourd’hui, nous sommes prêts à tourner la page et à relever de nouveaux défis », a-t-il déclaré, ému.

« Notre recette de fromages a traversé cinq générations. Ce legs est plus fort que n’importe quel feu. Nous avons encore en nous la flamme de poursuivre, de continuer à produire le fromage avec amour, comme le faisait de nos ancêtres », a poursuivi M. Lafontaine, visiblement fier.

La ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur, s’est dite touchée par cette belle « histoire de famille » et par la résilience de la communauté.

« Je l’ai dit souvent que les Franco-Ontariens ne sont pas des gens qui craignent les difficultés et ils ne se laissent pas facilement intimider. J’y ai toujours cru, mais c’est vous qui me l’avez prouvé », s’est-elle adressée à la foule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *