Volume 36 Numéro 2

La relève agricole récompensée : trois bourses de 500$ remises


Andrew, Nicholas et Clodine lors de la soirée de remise de bourses. Photo : Geneviève Souligny


Par Geneviève Duval

L’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) a annoncé en ce début de septembre 2018, les trois récipiendaires de la bourse d’admission-études de l’année 2018. Cette bourse de 500$ a pour but d’encourager les jeunes de l’Est ontarien de poursuivre leurs études post-secondaire en agriculture ou dans un domaine leur permettant de travailler au sein de l’industrie agricole.

Clodine Baumgartner, Nicholas Théoret et Andrew Versantvoort sont les heureux élus pour 2018.

Clodine Baumgartner

Clodine fait son entrée à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe en production animale cet automne. Une passionnée de nature et des animaux, elle perçoit son avenir sur la ferme laitière familiale, la Ferme Chrétien de Navan, comme un endroit qui fait place au développement personnel et où «elle se sent bien.» Depuis l’âge de 9 ans, elle participe activement aux clubs 4-H ayant même eu la chance, depuis trois ans maintenant, de participer à la Royale à Toronto avec l’équipe de Russell. Son intérêt pour les animaux l’a poussée, à sa dernière année du secondaire, à compléter des cours FOCUS sur le bien-être animal et des cours COOP au sein d’entreprises agricoles. Dans ses bagages de connaissances, Clodine a également travaillé sur l’exploitation voisine de 200 chèvres en lactation en plus de la ferme de son oncle en Suisse. Comme elle sait si bien le dire : « dans mes temps libres, si je ne pratique pas mon veau 4-H, vous me trouverez en balade de 4 roues ou bien à couper du bois de chauffage.»

Nicholas Théoret

 Nicholas Théoret est un passionné de l’agriculture inscrit en première année du programme de Techniques agricoles de la Cité collégiale, volet production animale.  Il travaille présentement sur la ferme laitière familiale, la Ferme Jeaustar. Il se considère chanceux d’être présent sur la ferme chaque jour et pouvoir gagner en expérience, mais aussi en responsabilités. Sa passion pour l’agriculture lui a été transmise par son grand-père et son oncle lors des nombreux déchargements de voyage de petites balles carrées. Avec son entrée au campus d’Alfred, Nicholas a regard très sérieux sur l’avenir de sa carrière en agriculture : «j’aimerais en apprendre le plus possible sur les machineries agricoles et la mécanique afin d’en faire le maximum moi-même et réduire les coûts.» Il souhaite devenir un agriculteur productif et effectuer quelques changements à la ferme suite à sa graduation.

Andrew Versantvoort

Andrew est la fière relève d’une ferme d’élevage de bovins de boucheries située près de Moose Creek. Il y travaille présentement avec son père en plus d’entamer sa deuxième année dans le programme de Techniques agricoles – production animale de l’IFRA. Sa passion pour l’agriculture se résume en une seule phrase : « élever des animaux de qualité est ma raison d’être. » Son désir de nourrir la population avec de la viande de qualité facilite ainsi donc son choix de tourner sa carrière vers l’agriculture. Il trouve à travers ce métier la joie de travailler à l’extérieur et le sentiment de satisfaction à la fin de chaque journée de travail. Ayant déjà complété une première année au sein de son programme de Techniques agricoles, il se dit enthousiaste face à l’avenir de la ferme, mais également à la continuité d’élargir ses connaissances dans le domaine agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *