Volume 31 numéro 02 Le 13 septembre 2013

L’agriculture en fête au Témiskaming


Photo M Dumont Les pourvoyeurs de fonds et les organisateurs : Carmen Kidd, ville de Témiskaming Shores; Thérèse Bain, Caisse populaire du Témiskaming ontarien; John Bernstein, Société d’aide au développement des communautés; Denise Deschamps, Fednor; Ruth Belliveau Blain, présidente Artem, Réjeanne Belisle-Massie, vice-présidente Artem et Roch Loranger, Concours de labour.

Marc Dumont

Par Marc Dumont
Correspondant – Nord de l'Ontario
info@journalagricom.ca


Un p’tit goût du Nord, le concours de labour et le dévoilement de la tournée interactive communautaire « plus de 100 ans d’agriculture au Témiskaming », voilà les trois activités qui ont animé le Témiskaming du 5 au 8 septembre.

Le tout a débuté par la mini-foire gourmande « Un p’tit goût du Nord » organisée par le Centre culturel ARTEM, en collaboration avec le Concours de labour. Plus de 22 exposants agroalimentaires ont présenté des produits régionaux et des mets multiculturels au milieu d’artistes multi talentueux et sur un fond musical produit par des jeunes talents de la relève.

Les visiteurs ont été au rendez-vous, et ce, au plus grand plaisir de la centaine de bénévoles et des organisateurs. « Réunir tout ce monde-là, mobiliser la communauté dans la bonne humeur avec les jeunes talents, tout en dégustant ce que la région a de mieux [à nous offrir] sort de l’ordinaire», a confié à Agricom l’organisatrice de l’événement, Réjeanne Belisle-Massie.
Après la mini- foire de l’an dernier, plusieurs commerces ont connu une hausse de leur chiffre d’affaires.

Concours de labour
La 15e édition du concours de labour a également attiré la foule sur la ferme de Roch et d’Anne-Marie Loranger, à Earlton. En plus des activités reliées au labourage (4 attelages et 12 tracteurs anciens), les jeux d’enfants avec les ballons gonflables et les courses de petits bolides ont su occuper les plus jeunes. C’est sans compter les compétitions d’hommes forts et de femmes fortes et la traditionnelle sélection de la reine du Concours.

L’hôte de l’événement, Roch Loranger s’est réjoui du succès de l’activité au cours duquel le temps frais était au rendez-vous. « On est bien satisfait et c’est fort possible que l’an prochain, le Concours se passe sur le même site », a-t-il confié à notre journaliste.

Le fait saillant du Concours de labour cette année a sans doute été la finale de l’Association équestre régionale western de l’Abitibi-Témiskaming à laquelle participaient entre 60 et 70 cavaliers. Pour Josée Denis qui était la chef d’orchestre de cette compétition, « cela a super bien été; c’était toute beauté de voir tous ces cavaliers avec leur roulotte bien alignées dans le champ. Je suis bien contente de ce succès extraordinaire. » Cette dernière s’attend à recevoir entre 10 et 20 compétiteurs de plus l’an prochain.

Tournée interactive communautaire
Plus de 100 ans d’agriculture au Témiskaming est un circuit touristique interactif qui permet aux visiteurs d’en apprendre un peu plus sur les gens qui ont marqué l’agriculture au Témiskaming et de suivre l’évolution de cette industrie depuis un siècle.

Ce circuit est disponible sur les téléphones intelligents, les tablettes électroniques et sur le site Web d’ARTEM. Il vous amène dans la campagne à partir de New Liskeard, passe par Earlton, Belle-Vallée pour finalement revenir à son point de départ.

Les guides virtuels sont une grand-mère (Réjeanne Belisle-Massie) et son petit-fils (Philippe Labonté) qui, dans un dialogue instructif et amusant, se taquinent sur un ton tout à fait charmant alors qu’ils s’arrêtent à une soixantaine de points d’intérêts.

Il faut noter également l’important appui financier de la Caisse populaire du Témiskaming ontarien dans ce projet, celle de Fednor pour l’innovation, de la Société d’aide au développement des communautés du Sud du Témiskaming pour la promotion des produits locaux, de Financement agricole Canada et des Lions d’Earlton. Ces donateurs reconnaissent que les retombées pour les entreprises locales sont significatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *