Volume 36 Numéro 01

L’agrotourisme en VR, un mouvement en marche



Par Isabelle Lessard/Journaliste pigiste

Si le tourisme culinaire et l’agrotourisme ont changé le visage de l’agriculture au cours des dernières années, le profil du campeur-agrotouriste type a lui aussi évolué.

Alors que plus de six visiteurs sur dix de Tourisme en VR étaient âgés de plus de 50 ans en 2017, les milléniaux font leur apparition dans les événements culinaires, les boutiques à la ferme et les marchés fermiers. Selon les observations faites par les propriétaires de l’entreprise, les visiteurs croisés dans les stationnements de VR se rajeunissent.

« Depuis quelques années, je ne sais pas si c’est la faute d’Instagram ou le fait que les véhicules ont tendance à rapetisser, mais on remarque une différence », note Karine Morin.

Cette dernière se réjouit du fait que les concessionnaires de véhicules récréatifs ont répondu à la demande des milléniaux qui sont en quête d’aventures, d’un style de vie nomade, bohème, et auprès de qui les activités en plein air ont la cote. Des VR beaucoup plus petits et considérablement moins chers font tourner la tête de leurs plus jeunes clients.

Une simple recherche par mot-clic #VanLife sur les médias sociaux suffit pour vous rendre compte que la mode du Westfalia refait surface et que les jeunes sont prêts à sacrifier le confort du gros fifthwheel de classe A pour vivre des aventures enrichissantes et des expériences sorties tout droit d’un rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *