Volume 25 Numéro 18 Le 21 mai 2008

Le Campus d’Alfred – bien présent dans sa communauté

Par Nicole Tessier, Communications, Université de Guelph-Campus d'Alfred


Patrice L’Écuyer (à dr.) et Dany Turcotte arrivent dans les rues d’Alfred à bord de la moissonneuse-batteuse d’Alain Malette. Photo courtoisie.

La communauté du village d’Alfred a reçu La petite séduction à Alfred les 9-10-11 mai derniers.

À l’annonce du nom de l’invité, Patrice L’Écuyer, il n’y avait aucun doute dans l’esprit de tous, et certainement dans la vision du maire d’Alfred-Plantagenet, Jean Yves Lalonde, que la communauté allait de l’avant pour organiser l’événement.

Sous l’aval de la directrice, Renée Bergeron, le Campus d’Alfred a saisi cette occasion pour renouer avec la communauté d’Alfred :

« Le développement communautaire rural fait partie de la mission du Campus d’Alfred et ce fut pour nous une occasion de mettre à profit notre expertise dans la coordination d’événements. Il est certain qu’une émission comme La Petite séduction ne peut qu’apporter des retombées positives pour notre région, notre village et le Campus d’Alfred ».

Tout revient à l’équipe

Rien de mieux que les leaders de la communauté pour bâtir un projet peu n’importe sa nature. Après l’appel à tous, plusieurs organismes et quelques particuliers se sont présentés à la première table de discussion.

On sentait bien l’effervescence de tous et de toutes, qui se traduisait par un méli-mélo d’idées surabondantes pour séduire Patrice. Mais, il fallait attendre les résultats de l’entrevue tenue avec l’invité afin de bien connaître ses goûts, ses caprices, ses folies’

À chaque bloc d’activités, une personne responsable était désignée pour coordonner l’ensemble: l’accueil (Cynthia Farrell), « le bar à jokes » (Nancy Berniquez), la légende (Lucie Sauvé), le safari-photo (Suzanne Lafrance), la grande surprise (Nicole Charbonneau), l’hommage (Lyne Gagné-Lalonde), la logistique (Daniel Chabot, Roger Chartrand), la sécurité (Martin Gascon) et l’adjointe administrative (Ginette Bray).

Pour les flashs touristiques, c’est François Labelle du Campus d’Alfred qui a donné l’honneur à Dany Turcotte de faire la traite d’une vache sur le Campus et ce sont deux adorables petites filles, Marie Pier et Janie, qui lui ont réservé une place pour le prochain Festival Western.

Bien entendu, sous la direction de ces piliers, une multitude de personnes veillaient à la publicité, aux affiches, à la fabrication de costumes et de chapeaux, au montage de spectacles, au plan de sécurité, etc.

Télé Presse

Télé Presse exigeait les moindres détails afin de mieux visualiser le matériel de production. Toutefois, lorsque le plan de production final nous est enfin parvenu, soit trois jours avant le tournage, nous avons constaté l’ampleur et l’importance du détail. L’assistante au réalisateur, d’une efficacité désarmante, avait développé un plan de production bien aiguillé.

L’équipe Télé Presse, jeune, dynamique, patiente, ouverte et très « hot » ne comptait pas moins de 12 personnes dont le producteur, le réalisateur, l’assistante à la réalisation, le scénariste, les techniciens éclairage, son, etc. ainsi que la maquilleuse/ coiffeuse pour les vedettes. Du côté de l’équipe d’Alfred, tout près de 200 bénévoles ont prêté main forte pour assurer le succès de la production.

De plus, de nombreux donateurs du village d’Alfred ont contribué à l’effort collectif.

Le Campus d’Alfred s’est engagé pleinement pour la réussite du tournage à Alfred. Il reste à voir comment le réalisateur le conceptualisera.
Visionnée par près d’un million de téléspectateurs, l’émission tournée à Alfred sera diffusée le 11 juin prochain aux ondes de Radio-Canada.

Pour l’équipe, ça sera un dernier rassemblement pour boucler la boucle sur ce beau projet. Nous avons ri, nous avons pleuré ensemble, nous nous sommes épaulés pendant 3 mois pour faire en sorte que le village d’Alfred rayonne auprès de la grande famille francophone au Canada !

Et Patrice L’Écuyer en est l’ambassadeur? rien de moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *