Le 16 décembre 2004

Le Festival de la vache à lait est en pleine création


Plusieurs membres du comité exécutif du Festival de la vache à lait accompagnés d’éventuels bailleurs de fonds se sont rendus en Estrie au Québec pour rencontrer leur vis-à-vis du Festival du lait de Coaticook. « Rien de mieux que de voir ce qui fonctionn

Le 18 novembre dernier, se déroulait à Embrun, la toute première réunion officielle du comité d’implantation du Festival de la vache à lait.

Les participants présents ont d’abord formé quatre équipes, choisi les dates du festival pour l’été 2005 et discuté des activités de l’événement dans « un enthousiasme de festival et avec beaucoup d’humour, comme on pouvait l’imaginer ! », a dit Serge Mercier, un des membres du comité exécutif sur lequel siègent également Alain Dagenais, Denis Bourdeau, Lucien Bourgeois, Nadia Carrier et Pierre Bercier.

La première des nouvelles équipes créées est celle du festival et des infrastructures; elle comprend Alain Raymond, Pierre Bercier, Nicole Clément, Chantal Caron, Marc Patenaude et Brian Wilson. La deuxième, celle des finances, réunit Laurier Pommainville, Nadia Carrier et Roger Martin. L’équipe des communications comprend Estelle Patenaude, Lucien Bourgeois, Jacques Blouin et Richard Lebel. Enfin, Carole Godard, Denis Bourdeau, Normand Brisson et Rodrigue Saint-Jean forment l’équipe des sculptures, du bar laitier et de la bicyclette mobile (ou vache mobile).

Pour lancer le premier festival, les dates du 22, 23 et 24 juillet 2005, soit la fin de semaine précédant celle du long congé, ont été retenues. Un choix qui ne nuit à aucune autre activité locale ou régionale. « Ce temps de l’été convient habituellement aux agriculteurs, les vrais hôtes du festival », a précisé Alain Dagenais, bien connu pour son rôle clé dans la mise sur pied de Francoscénie.

Les prochaines réunions des équipes se dérouleront du 6 au 8 décembre, celle de l’exécutif suivra le 15. Pour obtenir plus de renseignements ou pour participer au projet à titre de bénévole, on peut communiquer avec Serge Mercier au (613) 821-5274.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *