Volume 34 Numéro 03 Le 23 septembre 2016

Le Fonds de la relève agricole fait des heureux


Le Fonds de la relève franco-ontarienne a décerné ses bourses lors de son tournoi de golf annuel. Ci-dessus, les lauréats dans la catégorie Projet d’entreprise, Alexandre Chabot et Jan-Daniel Etter sont entourés du comité organisateur : Marc Laflèche, André Chabot et Rachelle Chabot, Simon Durand, Laurence Bastien, Robert et Rita Dessaint ainsi que Jean-Marie Séguin.

Par Chantal Quirion


Pour une deuxième année consécutive, le Fonds de la relève agricole franco-ontarienne a procédé à la remise de bourses totalisant 13 500 $. Cette initiative de l’Union des cultivateurs franco-ontariens permettra ainsi à deux entreprises agricoles de bénéficier d’un soutien financier de 6 000 $ chacune et à trois étudiants de niveau postsecondaire de profiter d’une somme de 500 $ chacun. Les lauréats ont été applaudis le 16 septembre dernier, lors de la soirée clôturant le tournoi de golf annuel du Fonds, activité dont les profits servent à constituer les bourses. Ils sont 126 golfeurs à avoir pris part à cette 7e édition qui s’est déroulée au Club de golf Nation dans l’Est ontarien.

Les organisateurs ont chaudement remercié les commanditaires, dont la Banque Scotia de Casselman qui a remis la somme de 5 000 $ pendant l’événement.

« C’est un beau tournoi et d’année en année on essaie de s’améliorer. On fait généralement environ 15 000 $ que l’on remet pratiquement tout en bourses depuis l’an dernier. Je dois dire que cet hiver, j’ai été très touché de voir nos premiers boursiers se joindre à nous pour le Banquet du mérite agricole », mentionne Robert Dessaint du comité organisateur.

Ainsi, dans la catégorie « projet d’entreprise », Alexandre Chabot de Clarence-Creek et Jan-Daniel Etter de Navan ont été récompensés de leurs efforts pour la rigueur dont ils ont témoigné dans leur présentation et la pertinence de leur projet. C’est à un jury indépendant composé de gens d’affaires et de représentants du secteur financier qu’a été confiée la tâche de déterminer les gagnants. Ils sont présentés en page 8 et 11 de cette édition.

Quant aux boursiers de la catégorie « admission/étude », ils sont tous les trois étudiants en Techniques agricoles — production animale à l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire (IFRA) de la Cité du campus d’Alfred. Il s’agit de Roseline Dignard, Nicholas Gour et Zachary Lapointe.

Lors de cette soirée inspirante, les gagnants pour les projets d’entreprise de 2015 ont fait le point sur leurs réalisations et expliqué comment le Fonds de la relève leur a été précieux. R Audrey Lizotte et Mireille Leroux, copropriétaires de la ferme l’Artisan à Fournier ont pu s’acheter une nouvelle presse pour la fabrication de leur cidre alcoolisé et pu s’inscrire à une formation très prisée aux États-Unis : « C’est un 5 000 $ qui nous a menées très loin. »

Pour 2016, les bourses ont été bonifiées de 5 000 $ à 6 000 $ dans cette catégorie. Finalement, Elyna Longpré Pierre-Gilles de la ferme Bottes à carottes a expliqué que sans ce soutien il aurait été difficile pou elle et ses partenaires Émilie Nolay et Gabrielle Albert d’acheter les semences pour démarrer la saison pour leur production maraîchère. Fonctionnant selon le modèle de l’agriculture soutenue par la communauté, il est difficile, voire impossible, d’obtenir du financement a fait valoir Mme Longpré Pierre-Gilles en saluant bien haut l’initiative de l’UCFO.

Le Fonds de la relève agricole franco-ontarienne est l’idée de feu Pierre Bercier, producteur agricole de Sainte-Rose et président de l’UCFO de 2002 à 2006.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *