Volume 35 Numéro 03 Le 22 septembre 2017

Le lait de chèvre, une production marquée par la croissance en Ontario


• En 2016 l’Ontario a produit près de 45 millions de litres de lait de chèvre pour une valeur estimée de 45 millions de dollars en ventes directes de la ferme.

Par Chantal Quirion


En Ontario, l’élevage caprin gagne en popularité depuis la dernière décennie. Dans le dernier recensement agricole effectué par Statistique Canada en 2016, on note que le cheptel dans la province représente plus de la moitié de la production canadienne avec  près de 57% du nombre de têtes. Ces données toutefois, ne départagent pas l’élevage pour la  production laitière de l’élevage pour la chair.

Éric Dorff, chef d’unité à Statistique Canada pour ce recensement annonce qu’un rapport dédié à l’industrie laitière caprine sortira en novembre prochain. En attendant, en regardant l’ensemble de la production caprine il se montre optimiste. « Il y a consolidation du secteur, mais augmentation aussi », dit-il.

À l’instar de la tendance nationale, le nombre de fermes caprines entre 2011 et 2016 a diminué en Ontario, mais  la taille des élevages a augmenté. On comptait 130 219 têtes en 2016  comparativement à 116 260 en 2011. Dans les deux cas, ces pourcentages se situent à un peu plus de 50% de la production canadienne.

C’est dans le Sud-ouest de la province que l’on retrouve la majeure partie de la production avec  près de 77 %  des sujets. Malgré un nombre peu élevé, le Nord de l’Ontario affiche une importante augmentation avec près de 32 % entre 2011 et 2016, ce qui porte son cheptel à 4 413 têtes.  Dans l’Est, le troupeau est passé de 10 899 à 11 979 entre les deux recensements, soit une hausse de près de 10%.

En conséquence, la Dairy Goat Co-operative, soit le principal acheteur de lait de chèvre en Ontario,  a ajouté un camion à son circuit pour la collecte de lait dans cette région.

« Pour l’Est de l’Ontario ça fait 14 ou 15 mois. On va de la frontière du Québec jusqu’à Peterborough. Ça joue entre 32  000 et 35 000 litres deux fois par semaines », indique Raymond Théoret, propriétaire de l’entreprise Transport Villeneuve qui a obtenu le contrat d’effectuer le transport laitier.

À son avis, le lait de chèvre devient très populaire. En tout cas, suffisamment pour que l’on requière ses services pour l’Est ontarien. Il effectue la collecte chez 18 producteurs caprins et bientôt 19.  Parfois son conducteur livre la cargaison chez le producteur et transformateur Skodidakis alors que d’autres fois il échange de citerne avec un autre transporteur qui se rend à Orangeville pour livrer chez Saputo.

« L’industrie caprine de l’Ontario et celle du Canada connaissent une croissance soutenue. Leur progression se situe principalement dans le secteur laitier où la production laitière croît régulièrement depuis 2008, de concert avec l’intensification de l’élevage », indique-t-on au  ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO).

Entre 2010 et 2015, la production annuelle de lait de chèvre est passée de 30 millions de litres à 43,2 millions de litres alors qu’au Québec  la production est restée relativement stable, avoisinant les 11 millions de litres. En août 2017 l’Ontario avait 288 producteurs de lait de chèvre inscrits.

« L’Ontario représente la part la plus importante de la production du lait de chèvre du Canada, et notre gouvernement est fier de soutenir nos éleveurs de chèvres laitières. Nous continuons à fournir à nos agriculteurs conseils et ressources pour les assister et les aider face à la concurrence », indique Grant Crack, assistant parlementaire du ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario.

Plus exactement, selon le MAAARO :

En 2016 l’Ontario a produit près de 45 millions de litres de lait de chèvre pour une valeur estimée de 45 millions de dollars en ventes directes de la ferme

En 2015 l’Ontario a produit près de 43 millions de litres de lait de chèvre pour une valeur estimée de 43 millions de dollars en ventes directes de la ferme.

En 2014 l’Ontario a produit près de 38 millions de litres de lait de chèvre pour une valeur estimée de 38 millions de dollars en ventes directes de la ferme.

En conclusion, d’après le recensement de 2016, l’Ontario possède actuellement 57% du cheptel caprin du Canda, avec le Québec en deuxième position (15%) et l’Alberta en troisième position (12%). Il est estimé que l’Ontario représente plus de 75% de la production de lait de chèvre du Canada.

En Ontario la majeure partie du lait de chèvre est vendue via deux courtiers à 15 usines de transformation.

 

Sources Statistique Canada et ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et des affaires rurales de l’Ontario.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *