Volume 29 Numéro 02 Le 7 septembre 2011

Le nématode de la pomme de terre découvert dans une ferme d’Ottawa


L'Agence canadienne d'inspection des aliments a confirmé la présence du nématode de la pomme de terre dans des bulbes d'ail cultivés sur une terre d'une superficie de deux acres de la région d'Ottawa, en Ontario.


L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence du nématode de la pourriture des racines (aussi appelé nématode de la pomme de terre) (Ditylenchus destructor) dans des bulbes d’ail cultivés sur une terre d’une superficie de deux acres de la région d’Ottawa, en Ontario.

Le nématode de la pourriture des racines est un ravageur réglementé justiciable de quarantaine au Canada qui peut réduire le rendement des récoltes de pommes de terre, entre autres, et causer des dommages à celles-ci. Ce ravageur ne présente pas de risque pour la santé humaine.

L’exploitation agricole touchée ne produit pas de pommes de terre ni d’autre matériel végétal utilisé à des fins de plantation dans d’autres exploitations, et elle n’est pas située dans une région destinée à la production de pommes de terre de semence. Conformément aux lignes directrices internationales en matière de protection des végétaux, des mesures sévères de quarantaine ont été prises dans l’exploitation touchée pour prévenir la propagation de ce ravageur. On réalise actuellement une enquête, de concert avec Agriculture et Agroalimentaire Canada, la province de l’Ontario et l’industrie.

La présence du nématode de la pourriture des racines a déjà été détectée à l’Île du Prince Édouard, où elle a été contrôlée de façon efficace, ainsi que dans certaines régions des États Unis, de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe, du Mexique, de l’Océanie et de l’Amérique du Sud. Le nématode se propage principalement par le déplacement de matériel végétal et de sol infestés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *