Volume 30 Numéro 10 Le 18 janvier 2013

Le prix mondial des aliments recule en 2012

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Le prix mondial des aliments a chuté de 7 % l’année dernière. Selon l’indice FAO des prix des produits alimentaires, ce serait le sucre, les produits laitiers et les huiles qui auraient subi les plus fortes baisses de prix à travers la planète, soit respectivement 17 %, 15% et 11%.

Le cours des céréales et de la viande se serait plus modeste, se situant à 2 % et 1 %.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indique que son indice des prix a fléchi de 1,1 % en décembre seulement. Ce serait dû principalement à la chute du prix des huiles, des graisses et des céréales.

C’est le cas notamment du maïs dont la disponibilité à l’exportation en Amérique du Sud a détendu les marchés. Le riz a lui aussi diminué en raison des bonnes perspectives de récoltes. Le blé est quant à lui demeuré assez stable.

«Ces résultats montrent un renversement de la situation qui prévalait en juillet dernier lorsque les cours en forte hausse firent craindre une nouvelle crise alimentaire», a commenté Jomo Sundaram, sous-directeur général de la FAO responsable du Département du développement économique et social.

«Mais grâce à la coordination internationale, notamment au travers du Système d’information sur les marchés agricoles AMIS et à l’atonie de la demande dans une économie internationale stagnante, l’envolée des cours fut de courte durée et les marchés se calmèrent de sorte qu’en 2012 les prix sont tombés au-dessous des niveaux de l’année précédente», a ajouté M. Sundaram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *