Volume 25 Numéro 09 Le 19 décembre 2007

Le programme de Nutrition et salubrité des aliments au Campus d’Alfred: Pour le plaisir de bien nourrir les autres

Par Nicole Tessier, Communications, Université de Guelph-Campus d'Alfred


Line Boulanger (à droite) avec son équipe du programme Nutrition et salubrité des aliments: Mélanie Chicoine et Simon Tousignant. Photo courtoisie Campus d’Alfred.

Dans la cuisine-laboratoire du Campus d’Alfred, Angelina, Angèle, Jérémie et leurs collègues s’affairent aux derniers préparatifs de leur dégustation dans le cadre du cours Préparation des aliments.

Ils ont, au cours des trois dernières heures, mis en exécution la théorie des pâtes alimentaires. Le résultat de leur labeur est notable. Et avec raison.

C’est un effort collectif orchestré par la coordonnatrice du programme de Nutrition et salubrité des aliments, madame Line Boulanger. Attention toutefois, « le programme n’est pas un cours de cuisine », précise-t-elle. C’est avant tout un cours sur l’alimentation qui s’inscrit dans le champ de la science.

Le programme de l’Université de Guelph ? Campus d’Alfred, Nutrition et salubrité des aliments, accrédité par la Société canadienne de la gestion, est un programme pionnier au Campus. Après quelques changements de nom, il porte aujourd’hui un nom qui correspond davantage au contenu du programme, créé pour répondre à la demande du marché.

Les offres d’emploi surabondent, le besoin est même criant. Tout comme dans plusieurs domaines de la santé, il y a pénurie d’employés dans le domaine de la nutrition.

Les diplômés de ce programme sont formés pour travailler, entre autres, au sein de services alimentaires dans les hôpitaux, dans les centres de soins de longue durée ou encore, au sein d’entreprises alimentaires. Ils oeuvrent dans un milieu qui requiert des techniciens afin d’assurer la qualité du service alimentaire et satisfaire aux exigences des standards de salubrité.

Pourquoi étudier en nutrition’

Lorsque je demande à Angelina (Hawkesbury) pourquoi elle a choisi de poursuivre ses études en Nutrition et salubrité des aliments, elle me dit qu’elle voulait contribuer au bien-être des autres dans le monde en les nourrissant bien.

Pour Angèle (Embrun), elle constate qu’il y a beaucoup à faire pour prévenir les maladies, en particulier en adoptant une saine alimentation. Elle prévoit devenir propriétaire de sa propre clinique santé un jour.

Quant à Jérémie (Gatineau), c’est la quête d’emploi comme contrôleur de qualité qui l’a incité à s’inscrire au Campus d’Alfred.

Il y a place pour innovation dans le programme. D’ailleurs depuis quelques années déjà, les étudiants en Nutrition et salubrité des aliments du Campus d’Alfred se distinguent lors d’un concours de l’Université de Guelph pour la création d’un produit à base de soya.

Line Boulanger rayonne avec son équipe, Mélanie Chicoine (technicienne) et Simon Tousignant (transformation des aliments). Ils ont à c’ur la réussite de leurs étudiants et savent comment transmettre leur passion.

Ça se voit bien, lorsqu’ils sont tous assis autour de la table de dégustation, les étudiants s’échangent leurs idées et opinions tout en multipliant les compliments – et cela envers leurs enseignants et le programme.

Des visites d’un jour sont organisées pour les étudiants qui souhaitent vivre l’expérience des cours offerts au Campus d’Alfred. Pour de plus amples renseignements à ce sujet: Jean Dubois au 613-679-2218, poste 318.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *