Volume 33 Numéro 20 Le 17 juin 2016

Le programme ESSOR est relancé


Photo: iStock

Par Chantal Quirion


La Cité prend le flambeau pour la livraison du programme ESSOR. Ainsi le gouvernement lui confie le mandat d’aider les nouveaux arrivants francophones formés en agriculture ou dans le domaine de l’agroalimentaire à se mettre à niveau selon les critères des programmes canadiens. L’initiative vise à aider le secteur rural à augmenter son bassin de main-d’œuvre qualifiée avec le double objectif de permettre aux Néo-Canadiens d’intégrer le marché du travail. D’où le nom ESSOR pour Emplois spécialisés en soutien à l’Ontario rural.

Martin Racine, directeur adjoint de l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire (IFRA) où seront dispensés les cours est emballé.

« On veut leur donner une reconnaissance des acquis pour ensuite faire une  mise à niveau de leurs connaissances en agriculture et en agroalimentaire en général et leur donner la chance avec quelques cours de plus obtenir un certificat de niveau collégial. »

Marie Christine Gill, gestionnaire Développement régional et Accès à La Cité est tout aussi enthousiaste.

« Ce sont des gens qui ont été formés dans leur pays et nous on les forme pour être aptes à intégrer le marché du travail dans leur nouveau pays. On prend des cours qui font partie du programme de Techniques agricoles de l’IFRA. »

La Cité vise un nombre de 16 étudiants pour le premier groupe qui devrait démarrer bientôt. Ces gens, dont plusieurs de la région d’Ottawa, auront aussi un apprentissage pratique par le biais de stages effectués dans des exploitations agricoles de l’Est ontarien. Les agriculteurs qui aimeraient participer au projet peuvent communiquer directement avec M. Racine à l’IFRA.

Le collège La Cité offrira ainsi l’évaluation des compétences et des besoins des participants, des formations de niveau collégial axées sur les compétences des domaines ciblés, de la formation linguistique, de la formation en employabilité et des expériences en milieu de travail.

Autrefois dispensé par l’Université de Guelph – Campus d’Alfred, Essor avait été interrompu pendant environ un an, le temps de savoir qui reprendrait les rênes sur le campus d’Alfred. Depuis un an, La Cité avec la fondation de l’IFRA, est devenue un chef de file pour l’Est ontarien en matière d’agriculture et d’agroalimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *