Le 17 décembre 2003

Les agriculteurs saluent la nomination du ministre Bob Speller


Bob Speller, le nouveau ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Les agriculteurs de tout le Canada saluent la nomination de Bob Speller au poste de ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Sa première priorité devrait être de travailler avec l’industrie pour corriger le PCSRA, juge la Fédération canadienne de l’agriculture.

«La perspective de voir s’amorcer une nouvelle ère de partenariat entre le gouvernement fédéral et les agriculteurs nous enthousiasme, a confié Bob Friesen, président de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA). M. Speller a accompli un travail remarquable à la présidence du Groupe de travail libéral sur les voies de l’avenir dans l’agriculture. Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec lui pour mettre en oeuvre les recommandations de ce groupe. M. Speller s’est démarqué comme un leader qui écoute et comprend les producteurs.»

L’Ontario ayant signé [la semaine dernière] un accord de mise en oeuvre du Cadre stratégique pour l’agriculture, le gouvernement ira de l’avant avec le remplacement du Compte de stabilisation du revenu net (CSRN) par le nouveau Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA). L’industrie est confrontée à de nombreux enjeux d’importance, mais la FCA prie M. Speller de se donner comme première priorité ministérielle de travailler en concertation avec les groupes de l’industrie et les provinces en vue d’apporter des modifications essentielles au PCSRA avant que ce dernier soit mis en oeuvre pour de bon.

« En acceptant de collaborer avec l’industrie et les provinces pour apporter les modifications requises au PCSRA, M. Speller amorcerait d’excellente manière sa carrière de ministre », a affirmé M. Friesen.

« Le commerce international est un autre dossier de grande importance pour l’agriculture. La FCA apprécie l’expérience acquise par M. Speller dans ce domaine en sa qualité de secrétaire parlementaire d’un ministre du Commerce international. Une fois que les négociations de l’OMC auront repris, ce sera une priorité pour notre industrie. L’expérience de M. Speller lui sera d’une grande utilité pour faire valoir la position du Canada sur le commerce à la table des négociations de l’OMC », a-t-il ajouté.

Bob Speller est député de la circonscription fédérale de Haldimand-Norfolk-Brant dans le Sud-Ouest de l’Ontario. M. Speller a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1988. Dernièrement, il a fait partie du Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire et du sous-comité du commerce, des différends commerciaux et des investissements internationaux.

Il a présidé le Groupe de travail libéral du Premier ministre sur les voies de l’avenir dans l’agriculture, le caucus libéral des régions rurales et le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international, M. Speller a fait partie du caucus parlementaire sur l’acier et du Conseil interparlementaire mixte.
M. Speller a obtenu son B. A. et sa maîtrise de l’Université York. Lui et sa femme Joan ont deux enfants.

Sources : Fédération canadienne de l’agriculture et Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *