Volume 29 Numéro 20 Le 22 juin 2012

Les éleveurs ovins mieux indemnisés

Par Agricom
info@journalagricom.ca


Les éleveurs de moutons dont les animaux sont abattus par l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour prévenir la propagation de certaines maladies seront dorénavant mieux indemnisés.

Le gouvernement du Canada a modifié le Règlement sur l’indemnisation en cas de destruction d’animaux de manière à augmenter les montants maximaux payables pour des ovins non enregistrés. À partir de maintenant, la prime maximale payée par animal passera à 825 $, ce qui réduira la perte économique par le producteur.

Dans toutes les situations d’intervention en cas de maladie animale, l’indemnisation est basée sur la valeur marchande de l’animal, sans toutefois excéder ce montant.

Du côté de l’ACIA, on espère que cette mesure encouragera les éleveurs d’ovins à signaler rapidement toute maladie animale, permettra de mieux contrôler les maladies et de maintenir l’accès au marché pour les animaux vivants et les produits animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *