Volume 28 Numéro 08 Le 1er décembre 2010

Les inscriptions se maintiennent au Campus d’Alfred


Renée Bergeron, Ph.D. Photo archives.

Le nerf de la guerre ? le nombre d’étudiants inscrits à temps plein au Campus d’Alfred ? se maintient depuis quelques années.

Cette année, ce nombre magique est à 127, plus ou moins quelques unités, a révélé Renée Bergeron, directrice de l’institution.

C’est loin d’être une contre-performance dans un contexte où la plupart des institutions d’enseignement déplore des baisses à ce chapitre.

Le programme TSV (Techniques de soins vétérinaires) continue d’être le leader en terme d’effectifs. La Technologie agricole aussi se maintient avec quelque 45 étudiants inscrits sur les deux ans.

C’est le programme Nutrition et salubrité des aliments qui est une source de préoccupation, « pourtant un domaine où il y a tellement de bons emplois avec de bons salaires », souligne Mme Bergeron.

Elle croit que le Campus doit réexaminer la vente du programme à la jeune clientèle.

Il faudrait le rendre plus « sexy », et le débarrasser de l’image pas très attirante du filet sur la tête, lance de son côté Nicole Tessier, coordonnatrice des services aux étudiants au Campus.

Toujours est-il que Renée Bergeron trouve que les choses vont assez bien, compte tenu du relativement petit bassin francophone dans lequel Alfred recrute en Ontario, quand on le compare aux autres campus de Guelph.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *