Volume 33 Numéro 17 Le 06 mai 2016

Les Producteurs laitiers du Canada célèbrent la Journée mondiale du lait


Le président des PLC, Wally Smith. Crédit photo PLC

Par Journal Agricom


Pour souligner la Journée mondiale du lait, le président des Producteurs laitiers du Canada (PLC), Wally Smith, et la directrice générale des PLC, Caroline Emond, ont tenu aujourd’hui (1er juin) une conférence de presse afin de mettre en évidence l’importance cruciale du système canadien de gestion de l’offre et d’illustrer la position considérablement plus enviable de l’industrie laitière du Canada par rapport à celle d’autres pays. Les dirigeants des PLC ont toutefois expliqué que bien que l’industrie laitière canadienne continue à être durable, concurrentielle et novatrice, elle fait face à des défis qui doivent être abordés par le gouvernement.

« Nous avons vu ce qui se produit lorsqu’une industrie laitière est déréglementée, et les conséquences sont désastreuses, a indiqué M. Smith. La Journée mondiale du lait est l’occasion pour tous les Canadiens, y compris les producteurs, les consommateurs et le gouvernement, de prendre le temps de réaliser l’importance de la gestion de l’offre. Nous sommes très chanceux de disposer d’une industrie stable et durable qui offre à la population canadienne du lait 100 % canadien de grande qualité. Que pouvons dire de plus sur le lait. C’est blanc et rafraichissant. Il contient du calcium, protéines et plusieurs autres nutriments. C’est un aliment naturel et nourrissant qui contribue à une alimentation saine. Au nom de tous les producteurs laitiers canadiens, je tiens à remercier les Canadiennes et Canadiens d’appuyer nos producteurs et de choisir le lait canadien. »

Le gouvernement a un rôle à jouer afin d’assurer la durabilité de l’industrie en appliquant des réglementations et mesures à la frontière, et en investissant dans le secteur afin d’assurer son succès continu. Le gouvernement a indiqué à l’industrie laitière qu’il est au courant de ces enjeux. Il a annoncé récemment qu’il travaillerait avec l’industrie dans un délai déterminé.

« Il est surprenant que certains doutent encore des bienfaits de la gestion de l’offre, mais les faits sont clairs. L’industrie laitière canadienne est un important moteur de l’économie. Elle contribue à hauteur de presque 19 milliards de dollars par année au PIB du Canada, engendre des recettes fiscales de 3,6 milliards de dollars chaque année et génère approximativement 215 000 emplois à l’échelle du pays. Nous sommes très fiers du travail assidu de nos producteurs et de leur dévouement envers la population canadienne. Demain, des milliers de producteurs laitiers seront à Ottawa – malgré la très prenante saison des foins en cours dans leur ferme – afin de rappeler au gouvernement qu’il doit agir rapidement en vue de trouver des solutions à long terme aux problèmes existants. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *