Volume 29 Numéro 16 Le 20 avril 2012

Lobbyistes agricoles à l’oeuvre

Simon Durand

Par Simon Durand
Directeur général de l'Union des cultivateurs franco-ontariens
sdurand@ucfo.ca


Le 3 avril dernier, à l’initiative de la Fédération d’agriculture de l’Ontario (FAO) et avec la participation de l’Union des cultivateurs franco-ontariens, du Québec  Farmers Association (QFA) et de la Fédération canadienne d’Agriculture (FCA) s’est tenue la 6e édition de l’« Agriculteurs sur la Colline Lobby Day» au parlement d’Ottawa. Une quarantaine de producteurs ont momentanément laissé de côté leur travail quotidien à la ferme afin d’aller à la rencontre des élus fédéraux et de leur présenter le secteur agricole, ses enjeux et les besoins des fermiers.

Une trentaine de députés de tous les partis politiques ont assisté à un déjeuner-causerie qui s’est suivi de 17 rencontres individuelles de 45 minutes chacune. Les députés qui siègent sur les comités permanents de l’agriculture, du commerce et de l’environnement ont bien évidemment été ciblés, mais les nouveaux élus de l’opposition ont aussi été invités afin de les sensibiliser aux réalités du secteur agricole et à ses besoins.

Les principaux enjeux mis de l’avant par les agriculteurs ont été la Stratégie alimentaire nationale, les programmes de gestion du risque, la problématique des espèces menacées et l’harmonisation des normes fédérales.

«J’ai été étonné de voir à quel point même des députés de circonscriptions rurales n’ont aucune idée de nos enjeux et de ce que nous faisons sur nos fermes. Ils sont élus pour voter des lois et un budget, mais n’ont pas d’idée des impacts que ça aura sur nous. Cette journée de sensibilisation à l’agriculture était encore plus importante que je ne le croyais», a commenté le Vice-président de l’UCFO, Philippe Etter.

Le président de la FCA, Ron Bonnet, a quant à lui affirmé que cette journée était «une autre opportunité de rappeler au gouvernement le besoin d’avoir une Stratégie alimentaire nationale pour orienter les politiques et les budgets afin d’assurer une croissance à long terme de notre industrie agroalimentaire et de stimuler la croissance économique du Canada et notre compétitivité autant sur les marchés domestiques qu’internationaux»

 

Le principal objectif des représentants agricoles était de laisser une impression positive aux députés et de leur faire comprendre que des investissements en recherche dans le secteur agricole étaient vitaux pour le futur de l’industrie et que des programmes de gestion des risques flexibles, mais fiables et prévisibles étaient des gages de succès et de croissances dans toutes les productions et dans toutes les régions du Canada. 

 

Pour les représentants des organismes agricoles participants, ce Lobby Day est un succès et une activité plus que nécessaire qui reviendra encore l’an prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *