Volume 28 Numéro 02 Le 2 septembre 2010

Local EUMC du Campus d’Alfred: Johnson est arrivé au Collège

Par Nicole Tessier, Communications, Campus d'Alfred de l'Université de Guelph


Samuel Nyandwi, étudiant parrainé au Campus d’Alfred en 2009, accueille chaleureusement Johnson Makutubu lors de son arrivée le 24 août dernier. Photo Campus d’Alfred.

Un treizième étudiant réfugié parrainé par le Campus d’Alfred
Johnson Makutubu Amani a foulé le sol canadien, le mardi 24 août dernier à Montréal.

Il est le 13e étudiant réfugié parrainé par le comité local du Collège d’Alfred de l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC). Dès son arrivée, le comité local s’est mobilisé pour l’accueillir à bras ouvert; il est attendu depuis longtemps!

Johnson est originaire du Congo. Il a fui son pays à un moment où sa vie n’était plus sécuritaire. La mère de Johnson, déclarée Tutsie, est persécutée et par surcroit, Johnson est vu avec défiance.

Alors qu’il est étudiant, il occupe un poste de garde de sécurité pour supporter ses frais de scolarité. Il est affecté à un emploi auprès d’un homme politique qui ne partage pas la même idéologie que lui.

Les choses se corsent à la suite d’un pillage à la maison du politicien alors que Johnson n’est pas en poste. Il est immédiatement soupçonné d’avoir divulgué des renseignements et collaboré avec les instigateurs du pillage. Il devient alors un homme recherché.

On lui conseille de se cacher. On le lui répète, « Tu vas mourir ». C’est lorsqu’il voit sa photo à la télévision comme personne recherchée qu’il décide de fuir son pays et de se réfugier au Malawi. Il y restera pendant 4 ans.

Il raconte que sa vie au camp était sombre et précaire; une vie pénible à tous les jours. Eh bien! Elle a visiblement changé depuis mardi dernier.

Pour ses premières journées, il a été accueilli par des membres du personnel du Campus d’Alfred, question de se familiariser avec les us et coutumes canadiennes. Tout devient une découverte pour lui.

Ce qu’il trouve de plus surprenant jusqu’à ce jour est le grille-pain; il aime bien les « toasts » du matin.

Il a choisi de poursuivre ses études au programme Nutrition et salubrité des aliments parce que la sécurité alimentaire touche le monde entier. Ayant connu plusieurs jours maigres lui-même, il est en mesure de constater l’importance de la saine alimentation.

Johnson a hâte de contribuer à l’économie canadienne et d’avoir une bonne vie. Il apprend d’ailleurs que pour avoir une bonne vie, il faut travailler, travailler fort.

Bien heureux du sort de sa vie, il remercie les personnes généreuses du Comité local de l’EUMC à Alfred ainsi que la communauté qui lui ont permis de changer sa vie. « Ces personnes ont un grand amour », ajoute t-il.

Le parrainage d’étudiants réfugiés est une initiative canadienne. Cette année, 48 universités et collèges du Canada parrainent 68 étudiants. À noter que le Défi Djiraï, activité de collecte de fonds pour réaliser le parrainage au Campus d’Alfred, se tiendra le 29 septembre prochain.

Vous désirez appuyer le parrainage d’étudiants réfugiés au Campus d’Alfred’ N’hésitez pas à communiquer avec Nicole Tessier, Campus d’Alfred 613-679-2218, poste 515.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *