Volume 35 Numéro 08 Le 1er décembre 2017

L’Ontario investit dans une usine de préparations pour nourrissons


Quand l'usine sera en exploitation, en 2020, elle aura besoin d'un volume considérable de lait, ce qui va favoriser la croissance des secteurs ontariens des laits de vache et de chèvre.

Par Agricom


Une filiale de la société Feihe International établira sa toute première usine de préparations pour nourrissons à Kingston, laquelle va créer jusqu’à 277 nouveaux emplois dans la collectivité. Le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il subventionnera cette initiative jusqu’à hauteur de 24 millions de dollars. Le projet est évalué à plus de 225 millions de dollars pour la société Canada Royal Milk ULC, une filiale de Feihe International.

La première ministre Kathleen Wynne a rencontré le 25 novembre dernier, à Beijing, des représentants de Feihe International pour discuter des plans de cette entreprise pour construire sa première usine de préparations pour nourrissons hors de la Chine. Feihe International produit, conditionne et distribue, en Chine, du lait en poudre et des produits connexes.

Grâce à une subvention du Fonds pour l’emploi et la prospérité, Feihe International va pouvoir acheter et faire installer dans sa nouvelle usine, du matériel de traitement et de conditionnement à la fine pointe du progrès. Quand l’usine sera en exploitation, en 2020, elle aura besoin d’un volume considérable de lait, ce qui va favoriser la croissance des secteurs ontariens des laits de vache et de chèvre.

« Nous sommes ravis d’accueillir Feihe International en Ontario. En plus de créer de bons emplois à Kingston, ce projet va ouvrir de nouvelles possibilités qui permettront à nos producteurs de lait de vache et de chèvre de continuer à croître et à prospérer. En nous associant à des entreprises de transformation alimentaire comme Feihe International, nous favorisons non seulement la croissance du secteur agroalimentaire de l’Ontario, mais nous aidons aussi à stimuler l’économie de notre province », commente Jeff Leal, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario.

« Je désire remercier l’Ontario de son soutien. Fondée il y a plus de 55 ans, Feihe International est l’entreprise de production de préparations lactées pour nourrissons la plus grande de Chine et un des principaux experts dans le monde pour la technologie, l’innovation, la nutrition et la recherche-développement dans le domaine des préparations lactées pour nourrissons. Nous avons hâte de concrétiser ce projet historique et d’apporter au Canada notre expérience dans le domaine des préparations lactées pour nourrissons », a pour sa part indiqué, Youbin Leng, président de Feihe International.

Pour la députée provinciale de Kingston et les Îles Sophie, Kiwala, la nouvelle est excellente.

 « Je désire remercier Feihe International d’avoir choisi Kingston pour y construire sa première usine de préparations pour nourrissons au Canada. Cet investissement crée de fabuleuses perspectives économiques pour Kingston, les zones rurales environnantes et notre milieu agricole. Cet investissement va soutenir les familles et continuer à montrer pourquoi Kingston est l’endroit où l’histoire et l’innovation fleurissent », se réjouit-elle.

Faits en bref

Favoriser un secteur de la transformation alimentaire vigoureux et innovateur fait partie du plan de l’Ontario pour promouvoir l’équité et les chances de succès en cette période d’évolution rapide de l’économie.

Le Fonds de développement du secteur des aliments et des boissons fait partie du Fonds pour l’emploi et la prospérité. Il a pour objet de soutenir les projets de fabrication de produits alimentaires, de boissons et de bioproduits qui aident à créer et à conserver des emplois, à accroître l’accès aux marchés intérieur et d’exportation, et à rehausser l’innovation et la productivité.

Depuis 2013, dans le cadre du Fonds pour l’emploi et la prospérité, plus de 650 millions de dollars ont été affectés à plus de 32 projets. Cela s’est traduit par des investissements du secteur privé de plus de 6,8 milliards de dollars et a contribué à créer et à préserver plus de 40 000 emplois.

Le secteur agroalimentaire de l’Ontario soutient plus de 800 000 emplois et représente plus de 37 milliards de dollars du produit intérieur brut de la province.

L’Ontario possède le plus grand secteur de la transformation alimentaire du Canada. Son secteur de la transformation alimentaire emploie 94 500 personnes un peu partout dans la province.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *