Volume 34 Numéro 12, le 17 février 2017

L’Union nationale des fermiers se rencontre à Alfred


À l'avant, la présidente du local 362 de l'Union nationale des fermiers (UNF), Katie Ward Chiasson pose avec des membres lors de l'assemblée générale annuelle qui s'est tenue à Alfred le 8 février dernier. Photo: C. Quirion

Par Chantal Quirion



Le local 362 de l’Union nationale des fermiers a tenu exceptionnellement sa réunion générale annuelle à Alfred à l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire (IFRA). L’initiative visait entre autres à se rapprocher de la communauté agricole francophone, a indiqué Karen Markle, membre associée de l’organisme. Lors de cette rencontre, le succès des représentations faites par le local 362 pour éviter l’accaparement de terres agricoles exploitables à la Ferme expérimentale centrale d’Ottawa au profit du projet de construction de l’Hôpital d’Ottawa pour son Campus Civic a été applaudi. Aussi, le support apporté pour bonifier les services d’abattage dans l’Est ontarien a été souligné. Une quinzaine de personnes assistaient à cette réunion au cours de laquelle des élections ont reconduit Katie Ward Chiasson au poste de présidente pour un deuxième mandat. Mme Ward Chiasson est éleveuse de moutons dans la région d’Arnprior où elle cultive aussi un petit potager comme activité secondaire. Elle s’exprime par ailleurs très bien en français. Bernard Foley a pour sa part accepté un nouveau mandat à la vice-présidence alors que Katrina Anderson  se joint au conseil d’administration à titre de secrétaire. Le local 362 compte environ 80 membres répartis dans l’Est ontarien. Les membres présents ont par ailleurs exprimé leur intention de continuer à travailler de concert avec les autorités régionales et la Conservation de la Nation sud dans le dossier du couvert forestier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *