Volume 30 Numéro 15 Le 12 avril 2013

Manifestations contre la luzerne GM


Photo I Lessard

Par Julie Bellefeuille


Une douzaine d’agriculteurs et de producteurs agricoles se sont présentés devant le bureau de circonscription de Pierre Lemieux, le 9 avril, afin de protester contre la commercialisation de la luzerne génétiquement modifiée (GM). Le Syndicat national des cultivateurs – Ontario (NFU-O) avait appelé ses membres à la mobilisation en cette « journée d’action pour stopper la luzerne GM ».

Trente-huit rassemblements semblables ont également eu lieu à travers le Canada, dont 17 en Ontario, et 21 dans d’autres provinces.

Les manifestants désiraient présenter au député fédéral un rapport préparé par le Réseau canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB) qui suggère que la mise en marché de la luzerne GM « menacerait la survie des fermes familiales à travers le Canada ».

Les participants attendaient patiemment la sortie de monsieur Pierre Lemieux, qui ne s’est finalement pas présenté. Le NFU-O planifie dont rencontrer le député provincial jeudi, le 11 avril prochain, afin d’obtenir son appui pour interdire la vente de la luzerne GM à laquelle a été appliqué la technologie Roundup Ready, développée par Monsanto.

« La luzerne GM contaminera inévitablement les champs de foin non-GM, a déclaré Jacques Pilon un producteur laitier de l’est de l’Ontario impliqué dans le NFU-O. Quand les abeilles pollinisent les plantes, elles ne sauront faire la distinction entre le pollen de luzerne GM et le pollen de luzerne non-GM. »

Le Nouveau Parti DémocratIque du Canada a appuyé l’initiative du NFU-O . « Nous ne comprenons pas pourquoi les conservateurs de Stephen Harper accordent le droit à Monsanto de modifier génétiquement des cultures qui répondent déjà parfaitement aux besoins des agriculteurs, a déploré par voie de communiqué Malcolm Allen, critique néodémocrate en matière d’agriculture. Ce gouvernement ne peut tout simplement pas ignorer les préoccupations des agriculteurs et des consommateurs. »

La vente de la luzerne GM en Ontario et dans l’est du Canada  menacerait la survie des fermes familiales à travers le pays, prétend le NFU. Selon le rapport produit par le RCAB, la contamination serait inévitable si les différentes variétés de luzerne génétiquement modifiée (GM) Roundup Ready de Monsanto sont mises en marché.

En 2005, les autorités réglementaires canadiennes ont approuvés la luzerne GM pour consommation humaine. Seul l’enregistrement de la variété auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments manque pour la commercialisation de la luzerne GM. Cette étape pourrait être franchie très bientôt, peut-être même dès ce printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *