Volume 28 Numéro 01 Le 18 août 2010

Michael Ignatieff s’engage à établir la première politique alimentaire nationale du Canada


Michael Ignatieff, chef du Parti libéral du Canada. Photo archives Agricom.

S’il prend le pouvoir à la prochaine élection, le chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, s’est engagé à faire adopter une « nouvelle politique alimentaire nationale » fondée sur des modes de vie sains, des aliments sûrs, des revenus agricoles stables, la gestion environnementale des terres agricoles et le leadership international. Il dit vouloir « aider les Canadiens à manger des aliments plus sains, de provenance locale »
« Il nous faut retrouver un plus grand nombre de produits locaux sur la table des Canadiens, parce que notre santé et notre économie en dépendent, a dit M. Ignatieff. Les agriculteurs canadiens produisent les aliments les plus sains, les plus sûrs et de la meilleure qualité au monde, et nous allons les aider à acheminer vers nos tables une quantité plus importante de leurs produits, grâce à la première politique alimentaire nationale complète du Canada. »
Nos agriculteurs et notre secteur de l’agroalimentaire représentent un emploi sur huit et des activités économiques de quelque 42 milliards de dollars par année. Cependant, la crise a fait vaciller le pilier économique que constituent nos collectivités rurales – nos fermes – au point qu’il menace de s’effondrer.
« Il est impossible de prévenir la maladie, de lutter contre l’obésité ou de contrôler les coûts du système de santé sans qu’on retrouve un plus grand nombre d’aliments sains locaux sur notre table, a affirmé la porte-parole libérale en matière de santé, le Dr Carolyn Bennett. Nos agriculteurs auront un rôle crucial à jouer dans la recherche de solutions aux défis liés à la santé au cours de la prochaine décennie. »
« Nous travaillons de concert avec les agriculteurs à élaborer de nouveaux programmes agricoles en partant des fermes, pas d’Ottawa, a ajouté le porte-parole libéral responsable de l’agriculture, Wayne Easter. Les agriculteurs nous ont dit qu’une nouvelle politique alimentaire nationale devait faire table rase et créer des programmes régionaux souples conçus par les agriculteurs et pour les agriculteurs. »
La politique alimentaire nationale constitue le second volet de l’initiative « Le Canada rural, ça compte » du Parti libéral du Canada. M. Ignatieff a récemment rendu public le plan du Parti libéral visant à attirer des médecins et des infirmières dans les collectivités rurales, où ils font cruellement défaut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *