Volume 34, Numéro 10, le 20 janvier 2017

Nouvel investissement de 1,8 M $ dans la grappe de recherche pour le porc


Pigs who are photographed on one of farms

Par Journal Agricom


Le gouvernement du Canada investit une somme supplémentaire de 1,8 million de dollars dans la grappe de recherche pour le porc pour continuer de répondre aux préoccupations des consommateurs concernant le bien-être des animaux.

« Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer l’industrie du porc grâce à cet investissement supplémentaire qui nous permettra de mieux cerner les meilleures pratiques assurant le bien-être des animaux, d’obtenir des animaux de meilleure qualité et d’accroître ainsi les revenus de nos producteurs », a indiqué le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay lors de l’annonce, le 10 janvier.

Ce montant additionnel fait monter l’investissement du gouvernement canadien à 14,8 millions de dollars, et permettra d’approfondir les travaux de recherche déjà en cours dans le cadre de la grappe de recherche de cinq ans (2013-2018). De nouveaux travaux de recherche porteront sur le logement des truies et l’amélioration des conditions de vie des truies et des porcelets.

« Améliorer la compétitivité et la durabilité de l’industrie canadienne du porc est l’objectif principal de Swine Innovation Porc. En plus de répondre aux préoccupations concernant le bien-être des animaux, le programme de recherche de la Grappe porcine 2 porte aussi sur la santé animale et la réduction des coûts d’alimentation. Cet investissement supplémentaire dans la recherche permettra donc de réaliser les objectifs de ce programme et de continuer de traiter les nouveaux enjeux touchant l’industrie porcine » a conclu pour sa part, Stewart Cressman, président de Swine Innovation Porc.

Swine Innovation Porc, qui gère la grappe de recherche, collabore avec l’industrie, le gouvernement et les universités pour faciliter la recherche, le transfert de la technologie et les projets de commercialisation visant à accroître la rentabilité de la chaîne de valeur de l’industrie canadienne du porc.

 En 2015, le Canada était le troisième exportateur de porc en importance au monde. Il a enregistré des ventes de 3,45 milliards de dollars dans 95 pays.

 L’investissement dans la grappe de recherche vient du Programme Agri-innovation d’AAC, une initiative de 698 millions de dollars du cadre quinquennal Cultivons l’avenir 2. Cette initiative a été conçue pour soutenir les activités de recherche et développement dirigées par l’industrie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *