Volume 29 Numéro 06 Le 2 novembre 2011

Nouvelle figure à la tête du ministère de l’Agriculture


Le nouveau ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des affaires rurales, Ted McMeekin. Photo courtoisie

Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


Le premier ministre de l’Ontario, Dalton McGuinty, a assermenté son nouveau conseil des ministres le 20 octobre dernier, présentant le nouveau ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation des Affaires rurales. Ted McMeekin, un député sans grande expérience en agriculture a été nommé à la tête de ce ministère.

 

Élu dans la circonscription d’Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale pour la première fois lors d’une élection partielle en 2000, il s’agit d’un retour au cabinet pour le politicien. Il s’était fait attribuer la gestion du portefeuille du ministère des Services aux consommateurs avant d’être remplacé lors d’un remaniement ministériel en janvier 2010.

 

Il a également assumé les fonctions de ministre des Services gouvernementaux et d’adjoint parlementaire de la ministre de l’Éducation et du ministre de la Formation et des Collèges et Universités.

 

Monsieur McMeekin a débuté sa carrière politique dans la municipalité de Hamilton où il a été conseiller municipal et à Flamborough où il a assuré le poste de maire.

 

Il a également été très impliqué auprès des organismes communautaires, plus particulièrement celles qui offrent de l’aide aux personnes âgées, à l’environnement, au développement communautaire et à l’éducation de l’enfance en difficulté.

 

Aux élections du 6 octobre dernier, Ted McMeekin avait remporté plus de 21 600 votes contre son plus proche rival du Parti Conservateur.

 

Opposition

Du côté des partis d’opposition, c’est sans grande surprise que le Conservateur Ernie Hardeman a été nommé critique officiel en matière d’agriculture, d’alimentation et d’affaires rurales.  L’homme cumule de nombreuses années d’expérience dans le domaine. Alors qu’il occupait le poste de ministre depuis deux ans, son gouvernement avait été défait aux élections de 2001. Il a par la suite toujours occupé le poste de critique officiel.

 

Il s’est dit très heureux de pouvoir poursuivre son rôle au sein de l’opposition. « L’industrie agricole et les transformateurs de produits alimentaires ont identifié la paperasse excessive comme un enjeu important et nous continuerons à en demander la déduction », a-t-il souligné.

Le NPD a également dévoilé la formation de son cabinet fantôme. Le député de Timiskaming-Cochrane, John Vanthof  aura la charge de défendre le dossier de l’agriculture.

 

Son épouse et lui exploitent une ferme laitière et céréalière en périphérie d’Earlton depuis près d’une trentaine d’années. Il a longtemps été président du Comité laitier de Temiscaming et a occupé le même poste pour l’organisme Dairy Farmers of Ontario et la Fédération d’agriculture de Temiskaming.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *