Le 17 juin 2004

Ô Délice ? mariage parfait des producteurs et des chefs

Par Chantal Quirion


Dévoilement de l’affiche officielle d’Ôdélice, événement qui se tiendra au Collège d’Alfred le 15 août prochain. Marc Bélanger et Éthel Côté, présidente de la Fondation du Collège d’Alfred proposent, en attendant, un avant-goût des fines bouchées qui sero

Ô Délice, que de promesses en perspective pour les amateurs d’aventures gastronomiques, le 15 août prochain. Le comité organisateur qui travaille à l’élaboration de cette foire gourmande depuis la fin janvier, vient de dévoiler les points chauds de l’événement pour lequel sont attendus près de 1 000 convives sur le site du Collège d’Alfred.

Dans la même veine que la foire « Bon appétit » qui visait à mettre en valeur les produits régionaux, Ô Délice a réuni une douzaine de producteurs de la Vallée du bas de l’Outaouais dont les fins produits seront apprêtés par presque autant de chefs également de la région. Choisis en fonction de leur intérêt pour les produits régionaux, de leur réputation notoire ainsi que pour l’originalité dont ils font preuve autant dans la composition que dans la présentation, ces chefs se sont accordés sur un menu de sept services, lequel sera arrosé de vins ontariens.

Outre les plaisirs proposés, Ô Délice s’avère une opportunité d’appuyer le Collège d’Alfred pour qui l’événement constitue une levée de fonds destinée à financer une partie de son nouveau programme « Gestion de l’environnement ». « Plusieurs chefs ont été incités par le caractère bénéfice de la foire », mentionne la coordonnatrice du comité organisateur Nicole Tessier. Ils ont autant à c’ur de servir la cause du Collège que les bénéfices promotionnels qu’ils retireront de leur participation à l’événement».

Par ailleurs, comme le fait encore remarquer madame Tessier, Ô Délice est le fruit d’un effort concerté de l’ensemble de la communauté. Aux partenaires majeurs, le Collège d’Alfred et l’Union des cultivateurs franco-ontariens, se sont greffés des membres de tous les secteurs de la communauté qui à raison d’une réunion à toutes les deux semaines depuis la fin janvier, ont réussi à orchestrer la foire, telle qu’on la connaîtra le 15 août prochain. « À condition, bien sûr, de se procurer un billet le plus rapidement possible car les places sont limitées! », souligne la présidente de la Fondation du Collège d’Alfred, Ethel Côté.

L’événement qui se veut aussi un pont entre le producteur et le consommateur ne pouvait mieux choisir pour la présidence d’honneur que des comédiens de la célèbre télésérie FranCoeur, qui depuis son apparition à l’écran a incontestablement ouvert une fenêtre sur le monde agricole.

Ainsi, les convives auront le plaisir de s’entretenir avec Kim Bubbs et Marc Bélanger (Gabrielle Létourneau et Luc Francoeur), un couple qui n’a cessé de séduire et de captiver son auditoire depuis son apparition à l’écran. Marc Bélanger avouait lors de la conférence de presse qui s’est tenu au Collège d’Alfred le 7 juin dernier, qu’il s’agira pour lui d’une première mais qu’il s’estime heureux de pouvoir ainsi redonner un peu à la communauté qui l’a vu grandir ».

À cette occasion, monsieur Bélanger a procédé au dévoilement de l’affiche qui d’emblée, a été accueillie avec beaucoup d’admiration. Sobre et chic à la fois, l’image de marque reflète parfaitement le caractère de l’événement qui fait appel à la qualité et à la distinction a mentionné la coordonnatrice. Tout a été pensé dans le moindre détail souligne-t-elle, autant la signature, que la musique qui accompagnera le repas qui sera servi sous deux immenses chapiteaux dressés sur le terrain du Collège d’Alfred, que le service qui se fera dans de la « vraie vaisselle ». Ce choix qui s’allie au raffinement de l’événement répond du même coup aux préoccupations écologiques des producteurs et du comité organisateur qui ont exclu l’utilisation de couverts jetables.

Déjà, on s’accorde à croire que la portée de cette foire contribuera à l’essor de l’agrotourisme dans la région et deviendra le rendez-vous par excellence des fins gourmets, qui de plus, auront l’occasion de poser toutes les questions qu’ils voudront aux producteurs qui seront présents.
Pour cette première édition, deux services sont au programme: pour les lève-tôt, un premier service débutera à compter de 11h alors que ceux qui voudront débuter l’après-midi en beauté pourront profiter du deuxième service à compter de 14h. Pour la somme de cinquante dollars, le boeuf bleu blanc belge, le cerf, les légumes biologiques, les fromages fins et les produits de l’érable également biologiques ne sont que quelques-uns des produits de qualité qui serviront à la créativité des chefs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *