Volume 37 Numéro 10 - Le 1er mai 2020

Où pouvez-vous cultiver des patates douces en Ontario ? Production commerciale d’une culture tropicale dans le Grand Nord


«Beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que les patates douces sont cultivées commercialement dans certaines parties de l’Ontario, principalement le long de la rive nord du lac Érié.» Photo : Melanie Filotas, Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario


Publié le 16 avril 2020 par Melanie Filotas, Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, adapté en français par Roxanne Lormand, Journal Agricom avec permission

La patate douce est une plante tropicale originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud où la majorité de la production commerciale se trouve dans des régions chaudes avec de très longues périodes sans gel. C’est pourquoi beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que les patates douces sont cultivées commercialement dans certaines parties de l’Ontario, principalement le long de la rive nord du lac Érié.

Plusieurs se demandent si des patates douces peuvent être produites commercialement dans leur région comme d’autres régions de l’Ontario et ailleurs au Canada. Il n’y a pas de réponse unique à cette question. La meilleure chose à faire est d’examiner les besoins croissants de cette culture et de déterminer si les conditions dans votre région sont appropriées. Voici quelques éléments à considérer pour déterminer si les patates douces sont adaptées aux conditions de croissance de votre ferme.

Quelles sont les exigences environnementales d’une patate douce ?

Les patates douces nécessitent des périodes de croissance prolongées sans gel avec de longues journées et des nuits chaudes. Elles ne peuvent tolérer des températures glaciales et ne doivent pas être plantées tant que tout danger de gel n’est pas passé. Les patates douces sont également facilement endommagées par l’exposition à des températures inférieures à 10-12 °C qui dure plus de quelques heures. Les racines doivent donc être récoltées avant que la température du sol ne descende sous ces niveaux. Ainsi, la saison de croissance en Ontario se déroule généralement du début juin à septembre.

D’autres facteurs sont également importants, notamment le type de sol. En Ontario, les patates douces poussent mieux sur des sols sablonneux fins et profonds et avec des niveaux relativement faibles de matière organique et de teneur en argile. Ces types de sols influencent grandement la forme des racines et ont un autre avantage : ils se réchauffent rapidement, ce qui contribue au succès de la production de patates douces en Ontario.

Les principales questions à vous poser sont : pouvez-vous produire des patates douces de taille commercialisable pendant la saison sans gel dans votre région et pouvez-vous obtenir la superficie souhaitée récoltée avant que la température du sol n’atteigne des niveaux de refroidissement cruciaux à la production ?

Les patates douces dans votre jardin vs une production commerciale

Bien que la patate douce puisse bien réussir dans votre jardin sur une petite superficie, cela ne veut pas automatiquement dire qu’une production à plus grande échelle est possible. Il est facile de récolter quelques plantes avant que la température de refroidissement ne s’installe, en particulier lorsque la taille et la forme des racines ne sont pas si importantes. C’est toute autre chose de le faire à une échelle commerciale. Il faut bien analyser la superficie et le marché. Gardez en tête la quantité et la superficie que vous voulez cultiver et combien de temps il vous faudra pour récolter. Vérifiez également si votre culture sera en mesure de produire suffisamment de racines d’une taille et d’une forme acceptables pour votre marché pendant votre saison de croissance.

Zone de rusticité des plantes similaire à celle de la rive nord du lac Érié

Le climat d’une zone peut être cartographié de plusieurs manières, notamment avec les zones de rusticité, les unités thermiques ou la durée de la saison de croissance. Les zones de rusticité sont basées sur la rusticité hivernale, reflétant les températures minimales d’une zone pour les espèces vivaces comme les arbres. Elles ne sont pas appropriées pour déterminer si les patates douces, une récolte annuelle produite uniquement en été, peuvent être produites dans une région pour une production commerciale.

Utiliser les unités thermiques de croissance (UTC)

Les unités thermiques de croissance (UTC) qui utilisent un calcul mathématique pour montrer les accumulations quotidiennes de chaleur tout au long de la saison de croissance sont plus appropriées pour une utilisation sur les légumes annuels. Développées à l’origine pour le maïs, les unités thermiques sont calculées quotidiennement de la plantation à la récolte en utilisant les températures maximales et minimales quotidiennes pour une zone donnée. Une carte des unités thermiques des cultures de maïs et d’autres cultures de saison chaude en Ontario se trouve dans le Guide agronomique des grandes cultures du MAAARO (publication 811) ou sur le site Web du MAAARO (www.omafra.gov.on.ca). D’après les recherches effectuées dans le sud de l’Ontario, la meilleure estimation pour la production commerciale de patates douces nécessiterait 3 000 UTC ou plus. Il peut être possible de cultiver des patates douces avec moins de chaleur, mais les rendements seront plus faibles et plus variables d’année en année.

La variété est-elle importante ?

Absolument. La plupart des cultivars de patate douce offerts pour la production commerciale sont développés dans le sud des États-Unis, où les saisons de croissance sont beaucoup plus longues et la plupart nécessitent donc une période minimale sans gel de 100 à 125 jours. Cependant, il existe des variations considérables entre les cultivars. Les cultivars de courte saison, comme Orleans et Beauregard, réussissent mieux dans les régions du Nord. Covington, une variété très populaire dans une grande partie du sud des États-Unis, met 110 à 120 jours pour mûrir dans ces régions. Dans le sud de l’Ontario, les rendements des racines de grade 1 de Covington sont excellents pendant les étés plus chauds, mais peuvent être beaucoup plus faibles lorsque les températures estivales sont principalement fraîches, de sorte que ce cultivar peut ne pas produire aussi bien dans les régions plus au nord de la province. Radiance est une nouvelle variété à maturation précoce avec des rendements plus élevés aux latitudes nordiques développée pour l’Ontario par des sélectionneurs du Vineland Research and Innovation Centre.

Les producteurs ontariens peuvent expérimenter avec des cultivars de saison plus longue (par exemple 120 jours), mais le risque de mauvaises récoltes en raison du climat est beaucoup plus élevé. C’est pourquoi la plupart des variétés de patates douces à chair violette, qui nécessitent généralement plus de 120 jours pour mûrir, ne sont pas cultivées à grande échelle en Ontario. Elles ne peuvent généralement pas obtenir suffisamment de chaleur pendant notre saison de croissance pour avoir des rendements suffisants pour la production commerciale.

Si vous souhaitez essayer de cultiver des patates douces dans un climat plus septentrional, commencez petit. Cultivez une acre ou deux pour déterminer si les racines atteignent une taille commercialisable dans une période de temps raisonnable et si vous pouvez récolter avant que le sol n’atteigne des températures glaciales à l’automne dans votre région. N’oubliez pas que la température peut varier considérablement d’une année à l’autre. Cela peut avoir un impact considérable sur le rendement et, dans certaines régions, vous ne pourrez atteindre des rendements économiquement viables que certaines années.

Pour consulter la version originale en anglais de cet article : Ontario Ministry of Agriculture, Food and Rural Affairs. So where in Ontario can you grow sweet potatoes, anyways? Growing a tropical crop in the great white north. Dernière modification : 16 Avril 2020. Disponible au : https://onspecialtycrops.wordpress.com/2020/04/16/where-in-ontario-can-you-grow-sweet-potatoes-commercial-production-of-a-tropical-crop-in-the-great-white-north/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *