Volume 30 Numéro 01 Le 24 août 2012

Pas de chevaux du Colorado au Canada

Par Agricom
redaction@journalagricom.ca


L’industrie équine canadienne est sur un pied d’alerte. Tous les chevaux provenant du Colorado, aux États-Unis, se verront refuser l’entrée au Canada, suite à l’éclosion d’une maladie contagieuse, la stomatite vésiculeuse, dans cet état.

La maladie, dont on n’a détecté aucune présence depuis 1949 au Canada, pourrait considérablement nuire au marché de l’exportation. Une éclosion pourrait entraîner la fermeture des marchés pour les animaux vivants, la viande et le matériel génétique.

 La stomatite vésiculeuse est une maladie provoquée par un virus qui atteint principalement les chevaux, les ruminants et les porcs. Les personnes entrant en contact avec les animaux infectés peuvent ressentir des symptômes semblables à ceux de l’influenza.

Chez les animaux, la stomatite vésiculeuse cause une faible fièvre et la formation de lésions semblables à des cloques à l’intérieur de la bouche, de même que sur les lèvres, le museau, les sabots et le pis. En éclatant, les cloques laissent des plaies vives et douloureuses. Les animaux malades salivent abondamment et refusent de boire et de manger. La claudication est possible chez certains animaux, en particulier les porcs. Les vaches produisent aussi beaucoup moins de lait. La période d’incubation (le temps entre l’infection virale et l’apparition des signes cliniques) peut durer de deux à huit jours, et, en général, les animaux guérissent complètement en trois ou quatre jours.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments suggère à ces gens de porter des vêtements de protection lorsqu’ils manipulent des animaux soupçonnés d’être infectés afin de ne pas s’exposer au virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *