Volume 28 Numéro 10 Le 19 janvier 2011

Patrick Therrien: nouveau d.g. depuis deux ans!

Par Pierre-Alain Blais


Patrick Therrien est l’un des plus jeunes directeurs généraux de coopératives de tout le réseau de La Coop fédérée. Entré en fonction chez La Coop AgriEst à peine dans la trentaine, on lui a demandé l’an passé d’animer un forum pour la relève agricole dans le cadre très impressionnant du congrès annuel de La Coop fédérée l’an passé. « Tout un honneur que d’être le plus jeune, mais ça m’a fait un immense plaisir de contribuer à la cause des jeunes », raconte-t-il.

Il dit qu’il est un « gars de défi » avant tout. Il ajoute qu’il aime ça « quand ça bouge ». Et avec les nombreux projets de rénovation et de croissance de La Coop AgriEst, il ne s’ennuie pas. L’accent à La Coop fédérée est le travail en équipe et l’accès rapide au vaste réseau d’experts dès qu’un problème peut prendre de l’ampleur.

Patrick est originaire de la Rive-Sud de Québec et a fait ses premières armes à La Coop St-André d’Acton près de St-Hyacinthe. Entré simplement comme stagiaire, il a rapidement gravi les échelons pour se retrouver à la tête de la direction, suite à un départ. Il faut dire qu’il a le profil de formation : un bac en agronomie et un MBA.

Dans l’Est de l’Ontario, peu de gens réalisent que le d.g. de La Coop AgriEst partage son temps et son expertise entre deux coopératives, la seconde étant La Coop Agrodor à Thurso, du côté québécois de l’Outaouais. Ce partage fait partie d’une philosophie d’entraide, d’échanges et de synergie entre coopératives voisines, qui porte le nom de code de projet Chrysalide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *