Volume 31 Numéro 03 Le 27 septembre 2013

Planifier une saine gestion du boisé de la ferme


Un boisé de ferme en santé et bien géré contient une richesse de flore et de faune ; il est un réservoir de biodiversité. Photo Boisés Est.

Par Boisés Est


Boisés Est aide les propriétaires de boisé à planifier et réaliser leurs activités d’aménagement forestier.

De nombreux agriculteurs continuent à voir dans le boisé familial un atout pour leur ferme, qu’il soit source d’eau d’érable, de bois de construction ou de bois de chauffage. Pour certains, il peut agir comme brise-vent, limitant l’érosion éolienne et protégeant les bâtiments, ou de filtre des eaux de ruissellement à l’abord des cours d’eau. Pour d’autres, c’est un terrain de chasse ou de délassement. Et beaucoup aimeraient le léguer à la prochaine génération.

Faire préparer un plan d’aménagement pour son boisé, c’est l’une des meilleures options suggérées dans le cahier de travail n° 23 du Plan agroenvironnemental pour la gestion responsable de cette ressource de la ferme. Il vous servira de guide pour rationaliser les opérations à effectuer pour les années à venir, en équilibrant les interventions en vue d’améliorer la santé du boisé et la récolte de bois ou des produits de la forêt.

« Le plan vous aidera aussi à utiliser le plus efficacement possible le temps et autres ressources que vous consacrez à votre boisé », explique Jean-Claude Havard, secrétaire de Boisés Est. « La préparation du plan vous amène à réfléchir à vos objectifs et à vos priorités. Et c’est vous qui en décidez pourvu que vous visiez à une gestion saine et durable de votre boisé ».

Un Plan de forêt aménagée constitue l’une des actions qui contribuent le plus à la valorisation et la préservation d’un boisé privé. Il permet de faire le bilan des richesses que contient votre boisé, d’aider à choisir vos objectifs pour l’avenir du boisé, ainsi que d’établir une stratégie pour les réaliser.

Boisés Est, l’association qui représente les propriétaires de boisé dans l’Est ontarien, pose un geste concret pour encourager une utilisation durable des boisés. Elle offre un incitatif financier aux propriétaires qui font préparer un plan d’aménagement pour leur boisé (200 $), ainsi qu’une contribution financière jusqu’à 300 $ pour travaux effectués en vue de mettre en œuvre ce plan.

Et ce n’est que le début ! En devenant membre de Boisés Est, on se mérite beaucoup plus qu’un chèque. En effet les divers programmes et ateliers assurent une formation libre et continue au contact d’autres propriétaires de boisé et de professionnels. C’est une bonne stratégie pour valoriser le boisé familial.

Si le programme vous intéresse ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec Jean-Claude Havard au 613 673-3089, courriel: info@boisesest.ca. On peut aussi visiter le site Web de Boisés Est: www.boisesest.ca. Le programme prend fin le 31 mars 2014 et l’octroi d’une aide financière est sujet aux limites de budget imposées par la Fondation Trillium de l’Ontario.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *