Volume34, Numéro 14, le 24 mars 2017

Pour le plaisir des dents sucrées


Jean-Marc Levac de La Cabane des Gars à Fournier dans l'Est ontarien ouvrira ses portes au public les 1er et 2 avril dans le cadre de l'événement Maple Weekend.

Par Chantal Quirion


La sève d’érable s’est fait attendre cette année, la saison ayant véritablement débuté vers le 20 mars. Le 24 mars, l’Association des producteurs de sirop de l’Ontario indiquait que partout dans la province, la production était bien entamée et les coulées abondantes dans plusieurs régions. L’Association indique par ailleurs que la qualité et la saveur sont particulièrement exceptionnelles ce printemps. Toutes les catégories de couleurs sont disponibles et seront offertes lors du « Maple Weekend » qui se déroulera en plusieurs lieux les 1er et 2 avril, soit cette fin de semaine. Plusieurs sites ouvriront leurs portes au grand public à cette occasion. Les adresses sont disponibles sur le site www.mapleweekend.ca, tant pour l’Est, que le Nord ou le sud-ouest de l’Ontario.

De plus, dans l’Est ontarien, la Conservation Nation Sud (CNS) se joint à l’Association des producteurs de sirop de l’Ontario et offrira le chocolat chaud aux visiteurs de 11 h à 15 h dans quatre des érablières participantes. La CNS sera à l’érablière et la ferme de petits fruits Proulx à Cumberland et chez Grampies Sugar Shack à Chesterville le 1er avril.  Le 2 avril, la CNS sera à l’érablière Sand Road à Moose Creek et à La Cabane des Gars à Fournier. 

Pendant la fin de semaine, les acériculteurs participants offriront une grande variété de produits et d’activités

Bon rendement

Pour l’ensemble des érablières utilisant un système de tubulure, l’Association qualifie la récolte de très belle avec un ratio moyen de 1 à 1,4 litre par entaille.

Il faudra quand même attendre à la mi-avril pour faire le bilan de la saison des sucres en Ontario. Néanmoins, on parle généralement de 2017 comme d’une saison qui a débuté tardivement. Il y a bien eu quelques coulées à la fin février et au début de mars, mais celles-ci ont été vite oubliées avec le retour du froid. Rendu au 20 mars, les températures en dessous de zéro continuaient à persistent pendant la journée.

Dans le Sud-ouest ontarien, dans les comtés de Niagara et de Prince Edward, là où l’érable rouge est abondant, l’Association rapporte que les producteurs ont procédé à la dernière collecte pour cette essence qui a déjà bourgeonné.  Une ou deux coulées pour les autres types d’érables étaient espérées, toujours en date du 24 mars.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *