Volume 27 Numéro 17 Le 5 mai 2010

Printemps exceptionnel pour le Nord de l’Ontario!

Par Josée Bellehumeur, agent de liaison, UCFO bureau du Nord


Les semis ont commencé tôt. Les premiers ont été de l’avoine, les 30 et 31 mars dans la région de Verner.

Et c’est du jamais vu pour plusieurs conseillers et agriculteurs. Est-ce qu’il y a un risque de semer aussi hâtivement?

Selon l’agronome Daniel Tassé, ça dépend ce que l’on sème! Pour les petites céréales (blé, avoine, orge), ce sont des cultures qui résistent bien au gel. Une bonne gelé peut retarder leur croissance, mais il y aura plus de tallage. Ainsi, ça n’affectera pas vraiment les rendements.

Par contre, les cultures de maïs, soya, canola sont beaucoup plus affectées par le gel. Il faut aussi prendre en considération le type de sol, par exemple une terre noire sera plus à risque de geler que du sable.

Après cette date, nous avons eu droit à quelques jours de neige fondante et de pluie. La majorité des agriculteurs ont commencé dans la semaine du 26 avril. « C’est une bonne année, mais nous avons déjà vu ça », selon Daniel Tassé, agronome au MAAARO.

En date du 29 avril, environ 10% des superficies étaient ensemencées. Les conditions étaient très bonnes : on pouvait voir la poussière derrière les tracteurs. Même les terres qui ne sont pas drainées systématiquement, commençaient à être bonnes à semer.

Pour ce qui est des parcelles de blé d’automne, M. Tassé en eu l’occasion d’en marcher quelques-unes. Il dit avoir déjà remarqué l’apparition du stade 4-feuilles.

Les luzernières de leur côté semblent belles, mais c’est un peu tôt pour de faire une idée définitive de l’état des prairies de fourrages.

Est-ce qu’on aura une saison exceptionnelle pour l’année 2010? Tout le monde espère que oui, avec les 2 dernières années difficiles que nous avons eues, une belle saison ne sera pas de refus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *