Autres

Programme ?Semencier du Patrimoine? Des semences traditionnelles’ pour jardiniers avertis

Par Isabelle Joncas, agronome, collaboration spéciale
info.agricom@atreide.net


À peine la saison s’est-elle terminée dans vos champs et vos jardins que vous êtes peut-être déjà à vous demander ce qui les regarnira l’été prochain. Les catalogues de semences débordent de variétés, d’hybrides, de cultivars aux couleurs flamboyantes ou aux caractéristiques agronomiques recherchées.
Les catalogues abondent mais au fil des ans, au fil de l’industrialisation de l’agriculture, plusieurs variétés de semences, surtout légumières, ont été délaissées au profit d’autres aux caractéristiques uniformisées par les grands semenciers. Les amateurs de maraîchage, ceux qui aiment cultiver ces tomates aux formes et couleurs étranges ou ce fameux melon de Montréal devenu rare, ratissent parmi des semenciers alternatifs ceux qui combleront leur goût d’inusité.
Dans l’Est ontarien, on retrouve un des ces jardins qui cultive des variétés anciennes de légumes.

Greta?s Organic Gardens, situé à St-Isidore-de-Prescott, offre une grande variété de semences, toutes à pollinisation ouverte et cultivées selon les rigueurs de l’agriculture biologique. Ces plantes sont cultivées pour leur côté unique, antique même et leur apparence et leur goût particuliers. Elles sont aussi cultivées dans le but de préserver notre héritage légumier qui a tendance à s’amoindrir avec le temps.

Banque vivante de semences du patrimoine
Greta?s, comme beaucoup d’autres semenciers du patrimoine, font partie d’une organisation pan-canadienne de protection des semences traditionnelles : le Semencier du Patrimoine. Il s’agit d’un réseau national de jardiniers qui s’échange et préservent des semences à pollinisation libre. Il est possible de s’y procurer des semences de variétés traditionnelles de fleurs, de légumes, d’herbes médicinales rares ou oubliées. Leur but est de sauvegarder un important patrimoine génétique. Ils se qualifient de «banque vivante de gènes».
En adhérant à Semencier du Patrimoine, vous recevez chaque année trois numéros de ?Seeds of Diversity?, un magazine traitant de divers sujets, tels les variétés indigènes, la science, la génétique et l’histoire mais surtout, vous recevrez aussi l’annuaire d’échanges de semences qui vous donne accès aux membres producteurs vous offrant une vaste variété de légumes, fruits, graminées et fleurs qui vous permettront d’agrandir vos horizons de jardinage ou d’agriculture.

Il n’est pas nécessaire d’être un producteur de semences pour vous joindre au Programme Semencier du Patrimoine. À titre d’exemple, vous pourrez choisir entre les 675 variétés de tomates, les 275 variétés de fèves ou haricots, les 76 variétés de poivrons ou les 45 variétés de pommes de terre !

Il est relativement simple de trouver des semences spéciales ou des semences biologiques. Par le fait même, vous contribuez à perpétuer des lignées de semences qui étaient cultivées par nos ancêtres et à faire connaître autour de vous des variétés originales de fleurs ou légumes. De plus, vous participez à un réseau alternatif de commerce de semences en vous les procurant d’organismes d’échange ou en les achetant directement de petits grainetiers de votre coin.

Voici une liste de références où vous procurer semences inusitées ou produites de façon biologique (la plupart auront un catalogue pour vous et vous posteront les semences que vous désirez) :
– Programme Semencier du Patrimoine Canada : http://semences.ca (905) 623-0353
– Les Jardins du Grand-Portage : colloidales@pandore.qc.ca (450) 835-5813
– Ferme de l’Énergie : (450) 886-2624
– William Dam Seeds Ltd : www.damseeds.com (905) 628-6641
– Ecogenesis Inc. : Box 1929, 3266 Yonge St. Toronto, M4N 3P6
– Mycoflor inc. : (819) 876-5972
Grandes cultures :- Ferme Charles A. Marois : (418) 862-2279
– Ferme Morinnal : (418) 885-4640

2 réflexions au sujet de « Programme ?Semencier du Patrimoine? Des semences traditionnelles’ pour jardiniers avertis »

  1. Denise Boire

    Bonjour là bonjour,

    À la suite d’une émission à radio VM ce matin, je souhaite connaître votre programmation à Montréal 2016-17. J’ai raté votre activité au Jardin Botanique en février 2016. Il semble que l’activité étant si couru qu’il n’est pas sûr que vous soyez au Jardin l’an prochain.

    Gratitude

    Denise Boire

    Répondre
    1. Journal Agricom

      Bonjour, l’article auquel vous réagissez a été écrit en 2001 et quand vous dites votre programmation je ne sais pas à qui vous vous adressez exactement. Je pense que le mieux est d’aller sur google si vous avez le nom de l’organisme en question.

      Merci de votre intérêt,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *