Volume 27 Numéro 14 Le 24 mars 2010

Remise du troisième Prix d’excellence en agriculture Pierre-Bercier


Albert et Jeanne d’Arc Gauthier (au centre), en compagnie de la présidente de l’AFO et invitée d’honneur de la soirée, Madame Mariette Carier Fraser et de Denis Hubert, président du Collège Boréal. Photo UCFO

Lors d’une cérémonie empreinte d’une grande émotion, le récipiendaire 2009 du prestigieux prix, André Chabot, a remis le Prix d’excellence en agriculture Pierre-Bercier à Albert et Jeanne d’Arc Gauthier de Earlton.

Ce prix immortalise le nom de Pierre Bercier, un ancien président de l’Union des cultivateurs franco-ontariens et un homme très engagé dans sa communauté agricole. Le Prix a pour but de reconnaître des personnes ou des familles pour leur apport à la communauté agricole franco-ontarienne.

Les récipiendaires doivent être des gens qui se sont fortement impliqués dans les organismes agricoles et dans la communauté agricole franco-ontarienne. Ils doivent également des porteurs de projet, des innovateurs et de grands communicateurs pour avoir fait connaître l’agriculture et la profession d’agriculteur auprès de la population non-agricole.

Producteurs laitiers depuis 1964 et fiers parents de quatre enfants et plusieurs petits enfants, Albert et Jeanne d’Arc sont des exemples d’implication et de dévouement.

Albert et Jeanne d’Arc ont multiplié les implications professionnelles et communautaires tout au long de leur vie.

« Si le bon dieu nous a donné des talents, il faut les mettre au service des autres. Je pense que nous on en a été gâté et c’est important de faire des choses pour la communauté » se rappelle Jeanne d’Arc pour expliquer le fondement de leur grand dévouement.

La liste de leur implication au cours des années est en effet très imposante et un bon aperçu a été publié dans l’Agricom du 3 février dernier.

Ils ont permis, entre autres, de faire avancer le projet du Concours international de labour à Earlton, en septembre dernier, qui a été un très gros événement touristique, et qui a permis de faire connaître la région en plus des retombées économiques importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *