Volume 37 Numéro 5 - Le 20 décembre 2019

Revue agricole de l’année 2019


Par Agricom
[email protected]


Janvier

Guide controversé

Le nouveau Guide alimentaire canadien est lancé le 22 janvier. Une polémique entoure le nouveau document : les produits laitiers ne sont pas assez mis de l’avant selon les représentants de l’industrie. Les producteurs laitiers du Canada sont inquiets face à la baisse possible de la demande pour les produits laitiers.

SWAC

Le 3 et 4 janvier, 1350 personnes par jour ont sillonné le campus Ridgetown de l’Université de Guelph pour la 26e «SouthWest Agricultural Conference» (SWAC). Avec 45 séances de conférences et plus de 70 conférenciers experts du Canada, des États-Unis et même du Royaume-Uni, les producteurs de grandes cultures ont tous les outils pour parler, comprendre et résoudre les défis auxquels fait face l’industrie agricole en Ontario.

Étude industrie laitière

Pour démontrer les progrès continus de l’efficacité environnementale de la production laitière canadienne, les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont publié les conclusions d’une évaluation du cycle de vie de la performance environnementale de l’industrie. Les résultats démontrent que l’empreinte carbone du secteur de la production laitière au Canada est l’une des plus faibles au monde. L’empreinte environnementale du lait canadien est bien moindre que celle d’autres pays. La production d’un litre de lait au Canada génère 0,94 kg de CO2 soit trois fois moins de gaz à effet de serre (GES) que la moyenne mondiale.

Tuberculose bovine

Selon les derniers résultats de l’enquête du début de janvier 2019, quatre bêtes du troupeau de bovins de boucherie en Colombie-Britannique au total (comprenant le premier bovin découvert) ont été infectées. Le bovin infecté a été détecté au moment de son passage à l’abattoir en octobre 2018. Aucun des animaux infectés n’a été introduit dans la chaîne alimentaire et ne représente donc aucun risque pour les humains. Au total, c’est 25 troupeaux et plus de 18 000 bêtes qui ont été contrôlés en Colombie-Britannique, Alberta et Saskatchewan.

AgriCité

Le 24 janvier se tenait la première édition d’AgriCité. L’événement s’est déroulé au complexe d’Alfred et fut organisé par les étudiants et étudiantes de première année du programme Techniques agricoles de l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire de La Cité (IFRA) dans le cadre de leur cours Relations d’affaires. L’événement permet de favoriser les échanges entre les producteurs, transformateurs et autres intervenants. 

Grandes cultures

À Saint-Isidore, le 23 janvier, le député de Glengarry-Prescott-Russell Francis Drouin se trouve à la ferme avicole de Chicken Little Farm afin de réitérer l’appui du gouvernement du Canada aux secteurs des cultures. Le gouvernement canadien a accepté d’accorder jusqu’à 5,4 millions de dollars à l’Alliance de recherche sur les cultures commerciales du Canada. Cet investissement dans la recherche, auquel s’ajoutent 3 millions de dollars supplémentaires offerts par l’industrie. On annonce aussi un investissement de 4,1 millions de dollars qui sera donné sur cinq ans à l’Alliance de recherche sur les cultures commerciales du Canada (ARCCC), financé dans le cadre du Programme Agri science.

Février

Recherche dans le Nord de l’Ontario

La NOFIA (Northern Ontario Farm Innovations Alliance) dévoile son projet qui porte sur l’éventualité d’accidents impliquant le transport d’animaux le long de la Route 11 en collaboration avec le Collège Boréal. On annonce la préparation d’un guide et de la formation pour les premiers répondants de toutes les municipalités de North Bay à Thunder Bay.

ProAction

Le 28 janvier, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, le député de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin et Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada visitent la ferme laitière Geranik à Saint-Albert pour annoncer un investissement de 2,7 millions de dollars pour l’industrie laitière du pays. Ce montant aidera les Producteurs laitiers du Canada (PLC) à mettre en place des mesures afin d’accroître la confiance du public et établir une stratégie de durabilité environnementale pour l’industrie. L’investissement permettra aussi de poursuivre l’initiative proAction. 

5 à 7 local

Le Réseau Agroalimentaire de l’Est ontarien (RAEO) organisait sa première rencontre du type 5 à 7 dans le but de réunir des producteurs locaux le 5 février. Une vingtaine de participants ont répondu à l’appel lancé. Cette première rencontre a été organisée afin de favoriser les échanges entre des producteurs et transformateurs de la région de l’Est ontarien.

Ayrshire

Au cours des deux prochaines années, une vingtaine de producteurs d’Ayrshire, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick mettront quelques estomacs de leur troupeau au service de la science afin d’accroître les apports protéiques de la race Ayrshire. Un consortium de recherche formé par Agrinova – centre de recherches en innovation agroalimentaire créé par le Cégep d’Alma au Québec – ainsi que le Collège La Cité, auxquels se greffent l’Association des éleveurs Ayrshire du Canda, la Société Ayrshire du Québec, Agriculture et Agroalimentaire Canada ainsi que Valacta, estime qu’il est possible d’augmenter leur taux de protéines tout en produisant la même quantité de lait. La fin du projet est prévue pour 2021.

Mars

La FERCA s’agrandit

Le 7 mars, la Ferme d’éducation et de recherche du campus d’Alfred (FERCA) a reçu une aide financière pour son projet de construction de ses nouvelles installations. La Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Northumberland est heureuse de participer à ce projet en apportant un investissement de 121 500 $, grâce à une subvention de l’Agence fédérale de développement économique pour le sud de l’Ontario (FedDev Ontario).

Salon agricole

Le 92e Salon agricole de la vallée de l’Outaouais s’est tenu les 12,13 et 14 mars au Centre EY à Ottawa. L’événement agricole est l’occasion unique pour les familles de découvrir des nouveaux partenaires, des nouvelles technologies et faire des échanges. C’est plus de 350 exposants qui ont participé à l’édition 2019.

L’UCFO a 90 ans

Le 21 mars se tenait à Alfred et Plantagenet, l’Assemblée générale annuelle et le banquet de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO). Le banquet annuel du jeudi soir fut l’occasion parfaite de souligner le 90e anniversaire. À cet effet, l’UCFO a réussi à rassembler six anciens présidents de l’Union des cultivateurs franco-ontariens afin de leur rendre hommage.

Madame Odette Legault au centre en compagnie des récipiendaires de l’année précédente Denis et Lyse Perrault. Photo Roxanne Lormand

Prix Pierre-Bercier

À la soirée du banquet annuel de l’UCFO, le Prix d’excellence en agriculture Pierre-Bercier est remis à une personnalité qui s’est dévouée dans la francophonie et l’agriculture de manière significative, Madame Odette Legault, de L’Orignal.

2e Congrès Agro et Franco

Le 22 mars se tenait la 2e édition du Congrès Agro et Franco organisé par l’UCFO au Collège d’Alfred. Les participants ont été accueillis avec une formule brunch-déjeuner de réseautage permettant de faire connaissance. Au total c’est plus de 12 conférences qui furent offertes aux participants sur diverses thématiques agricoles, ainsi qu’un panel d’entrepreneurs en agroalimentaire.

Photo gracieuseté Kim Laframboise

Neige

Après les chutes de neige impressionnantes de l’hiver, les agriculteurs les moins chanceux doivent faire les comptes : toitures effondrées, étables ravagées, granges détruites. La neige aura été lourde, très lourde. Sous son poids, des dizaines et des dizaines de structures agricoles se sont écroulées à travers la province. C’est ce qui est arrivé à la famille Laframboise, dans le nord-est de la province à Earlton. Au petit matin du 16 février, la stupéfaction s’est emparée des exploitants : « Une partie de l’étable avait éclaté, témoigne Kim Laframboise. Sur 100 pieds, le toit était tombé. » Bilan : une étable en partie détruite et 30 vaches écrasées.

Économie

Le vent a tourné. Si ces dernières années ont été marquées par des investissements agricoles importants, les récentes modifications dans la gestion de l’offre et l’entrée en vigueur des accords commerciaux changent la donne. Après une période d’ébullition où constructions, agrandissements et rénovations ont battu leur plein, le temps est à l’accalmie. Les temps étaient plutôt cléments en 2017 et 2018, le côté laitier a été en effervescence et il y a eu beaucoup de projets de construction qui se sont terminé au tout début 2019.  

Pouvoir féminin

Justin Trudeau effectue un léger remaniement ministériel : Marie-Claude Bibeau devient ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire au fédéral et Mary Robinson devient présidente de la Fédération canadienne de l’agriculture. Deux postes à être occupés par des femmes pour la première fois au Canada.

Photo : R.Lormand

Félicitations

Le 21e Banquet de la francophonie de Prescott et Russell s’est tenu le 23 mars 2019 au Centre récréatif d’Embrun. L’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) s’est vu remettre le prix de l’Ordre de la Francophonie de Prescott et Russell dans le volet organisme communautaire.

Avril

Earlton

Le 12 et 13 avril se déroulait la 7e édition du « Farm Show » d’Earlton, dans le Nord de l’Ontario. Depuis la première édition de New Liskeard, c’est la 52e année que l’événement se déroule. C’est plus de 60 exposants de tout genre qui ont suscité l’intérêt de plus de 3000 visiteurs cette année.

Pluie

Un printemps pluvieux débute et suscite la grogne et un mécontentement chez les producteurs. La période des semis est retardée. Certains ne rentreront dans les champs qu’à la mi-juin.

Mai

Ail

L’Association des producteurs d’ail de l’Ontario a tenu des journées de formation à New Liskeard, Sudbury et Desbarats (Algoma). Près de 70 personnes se sont présentées.

Cellulaire

Le gouvernement de l’Ontario annonce un financement de 71 millions de dollars pour l’amélioration de la connectivité cellulaire et à large bande dans l’Est de l’Ontario et qui améliorera par conséquent la sécurité des gens et ouvrira davantage l’Ontario aux affaires et à l’emploi. Environ 10 pour cent de l’Est de l’Ontario n’a pas accès au réseau de téléphonie cellulaire. La valeur totale du projet est estimée à 213 millions de dollars et devrait générer jusqu’à 3 000 emplois sur 10 ans et des revenus potentiels de 420 millions de dollars.

Juin

La nouvelle «fausse» viande controversée de 2019. Photo Roxanne Lormand

Fausse viande

La fameuse chaîne de restauration rapide A&W a lancé le bal en proposant des hamburgers végétariens dans la dernière année. Maintenant, le choix s’offre directement aux clients dans leur panier d’épicerie : Beyond Meat, la protéine végétale. Ces boulettes de viande dite « végétarienne » sont d’origine végétale et ne comportent littéralement aucun vrai produit de viande dans sa composition. C’est pourquoi le nom « Beyond Meat » qui comprend le terme « viande » en anglais est controversé par plusieurs consommateurs et producteurs qui dénoncent cette situation.

Insectes

En Nouvelle-Écosse, des producteurs de maïs notent que la pyrale du maïs, un insecte ravageur, a développé une résistance au trait transgénique (génétiquement modifié ou GM) destiné à la tuer. C’est le premier cas rapporté de résistance de la pyrale du maïs à un trait GM de résistance aux insectes. C’est aussi le premier cas au Canada de développement d’une résistance à un trait GM par un insecte ravageur. La résistance à d’autres ravageurs ciblés par des traits Bt (Bacillus thuringiensis) dans le maïs a aussi été observée aux États-Unis, en Afrique du Sud et au Brésil.

Journées antiques

De vieilles machineries, des tires de tracteurs, des exposants d’antiquités, sont au rendez-vous tout l’été partout en province. Les traditionnelles journées antiques et tires de tracteurs de Ste-Anne de Prescott dans l’Est ontarien attirent d’ailleurs toujours autant de visiteurs. Les visiteurs du dimanche ont même eu droit à une démonstration de plusieurs moulins à battre qui annonçait ainsi le record Guinness à venir de François Latour.

Monsieur Albert Gauthier est décédé le 19 juin 2019 à l’âge de 79 ans. Photo gracieuseté.

Albert Gauthier

Monsieur Albert Gauthier est décédé le 19 juin 2019 à l’âge de 79 ans. Personnalité marquante pour la francophonie ontarienne et le monde agricole du Nord de l’Ontario, il était né à Earlton en Ontario en 1939. Albert a été administrateur pour l’UCFO à partir des années 1980 et pendant plusieurs années. Il s’est aussi engagé auprès de nombreux organismes. Grâce à lui, le Concours international de labour de 2009 se déroule dans les deux langues officielles du pays, et ce pour la première fois dans l’histoire de ce concours. Il fut aussi récipiendaire du Prix Pierre-Bercier remis par l’UCFO.

Hardeman à la FERCA

Le 28 juin, le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, M. Ernie Hardeman était dans l’Est ontarien pour visiter la Ferme d’éducation et de recherche du campus d’Alfred (FERCA) et les bureaux de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) et d’Agricom. Le ministre et son équipe ont eu la chance de visiter l’étable actuelle de la FERCA ainsi que la nouvelle construction qui sera bientôt prête pour accueillir un plus grand troupeau. Le ministre a reconnu que de tels projets sont importants dans l’industrie agricole de nos jours.

Juillet

Porc

Les nouvelles installations de recherche porcine à Elora aideront le secteur à être plus innovant. Le gouvernement de l’Ontario aide à faire progresser le secteur porcin et à stimuler l’innovation en agriculture par la construction de nouvelles installations de recherche porcine. Ce secteur comprend plus de 1 200 producteurs dans la province.

Bétail

La Northern Ontario Farm Innovation Alliance (NOFIA) s’est alliée avec le Collège Boréal dans la perspective d’améliorer les réponses aux cas d’urgence impliquant du bétail dans le cadre d’un nouveau projet de deux ans : le « Plan d’intervention urgence bétail pour les premiers intervenants dans le nord de l’Ontario », lequel cible neuf municipalités sur la route 11, de Thunder Bay jusqu’à North Bay. La formation débutera sous peu.

Miel

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a empêché près de 12 800 kg de miel falsifié d’entrer sur le marché canadien, soit une valeur de près de 77 000 $. L’analyse ciblée menée par l’ACIA en 2018 sur 240 échantillons collectés partout au Canada a révélé que 78 % d’entre eux étaient du miel authentique, dont la totalité du miel qui était d’origine canadienne. Le reste des échantillons analysés contenait des sucres ajoutés.

Témiscamingue

La Station de recherche agroalimentaire de l’Abitibi-Témiscamingue vient de se doter d’un plan de développement de 10 ans. La vision s’appuie sur cinq axes de recherche. Tous les axes de recherche se concentrent sur l’agriculture en milieu nordique.

Août

Photo: Gracieuseté Nadine Lamoureux

Record Guinness 

Le 11 août, à Saint-Albert, Ontario, un nouveau record Guinness mondial fut remporté pour une 2e fois par M. François Latour et son équipe. Au compte final, 243 moulins à battre ont fonctionné simultanément sur le même site pour une période de 5 minutes. M. Latour reprend le titre dans le livre des records Guinness de 2015, avec 111 moulins à battre qui avaient fonctionné en même temps. Toutefois, le record s’était rapidement vu battu l’année suivante au Manitoba avec 139 moulins. L’événement aura aussi permis d’amasser 100 000 $ pour la recherche sur le cancer du sein.

1,75 milliard de dollars

Le Canada compte presque 11 000 productrices et producteurs laitiers. Le 16 août, la ministre Marie-Claude Bibeau annonce que le gouvernement fédéral allouera la somme de 1,75 milliard de dollars sur 8 ans aux producteurs laitiers du Canada. La somme considérable est dans le but d’offrir une indemnisation aux producteurs pour l’impact des concessions sur l’accès aux marchés accordées en vertu de l’Accord économique et commercial global (AECG) et de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

Épicerie

Les résultats ont montré que les factures étaient beaucoup plus élevées dans les trois territoires que dans les autres régions ciblées. Encore, le panier d’épicerie coûte plus cher dans les provinces du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard qu’en Ontario. Du plus bas au plus élevé, le panier type coûte 62,32 $ à Sudbury, en Ontario, et 138,00 $ à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest. Exception faite, la facture totale à Whitehorse s’élève à seulement 72,26 $ ce qui en fait le deuxième moins cher au classement. Le coût des fruits et légumes semble lui aussi suivre la même tendance. 

Foire gourmande

La 18e Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien tenue les 16, 17 et 18 août à Ville-Marie au Québec est un succès encore une fois. Humour, bonne humeur et joie de vivre étaient à ce rendez-vous qui accueille chaque année entre 30 à 35 000 visiteurs.

Septembre

Marcel Paulhus

Le 5 septembre est décédé Marcel Paulhus, premier directeur du Collège d’Alfred et ancien agronome du ministère de l’Agriculture de l’Ontario suite à des complications post-chirurgicales en Alberta. Monsieur Paulhus, natif de la Saskatchewan, fier Fransaskois, s’était établi à la retraite en Alberta. Dans les années 1980, Monsieur Paulhus fut nommé premier directeur du collège et mandaté de le mettre sur pied.

Expo Bois et Forêt 

À Riceville, le 8 septembre, on a compté plus de 1100 visiteurs d’un peu partout de la grande région de Prescott-Russell, d’Ottawa et du Québec pour l’Expo Bois et Forêt 2019 organisée par Boisés Est. Plus de 70 exposants étaient présents sur le site.

102e CIL à Verner

80 000 visiteurs pour le Concours international de labour et exposition rurale 2019 qui a eu lieu à Nipissing Ouest dans le village de Verner du 17 au 21 septembre. « Notre objectif stratégique principal lorsque nous avons décidé de créer ce projet était d’organiser le plus grand concours de labour de l’histoire de l’humanité. Je suis fier de dire que je pense que nous l’avons fait, » a déclaré le président du CIL 2019, Neil Fox, exprimant sa gratitude pour les « merveilleux bénévoles magiques ». Le beau temps pour les cinq jours était plus que souhaité pour les organisateurs qui avaient connu d’abondantes pluies à peine quelques jours avant.

Mérite agricole 2019

Le 19 septembre a eu lieu la 31e édition du Mérite agricole franco-ontarien. C’est plus de 120 personnes qui ont assisté à la cérémonie dans la tente VIP du Concours international de labour et exposition rurale 2019 (CIL) de Verner. La cérémonie fut suivie d’un cocktail et dîner. L’Union des cultivateurs franco-ontariens et le comité du Mérite agricole franco-ontarien ont honoré à titre posthume des agriculteurs du Nord de l’Ontario. Un premier prix du Mérite agricole a été décerné aux cinq hommes fondateurs de la Co-opérative Régionale de Nipissing-Sudbury Ltée : Gilles Lefebvre, Arthur Pharand, Léo-Paul Charlebois, Marius Poitras et Donat Poirier. Deux autres prix sont aussi remis à André Saintonge et Pierre J.A. Olivier.

Collège

Le Collège Boréal et La Cité ont annoncé récemment de nouveaux programmes dans le domaine agricole. Pour Boréal, c’est un programme de Pratiques agricoles en ligne qui sera disponible à partir de janvier 2020. Tandis que pour La Cité, à compter de septembre 2020 c’est un nouveau programme de deux ans dans le domaine de la production de cannabis qui sera offert. Le Collège a obtenu l’approbation du ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario et pourra accueillir de 15 à 20 étudiants dès sa première année.

Francophonie

C’est officiellement le 25 septembre que le village de Saint-Albert dans l’Est ontarien a dévoilé son monument de la francophonie devant des centaines de témoins. Le monument devient aussi un agent rassembleur autour du mât central de plus de 80 pieds qui comprend le drapeau vert et blanc. C’est le 17e monument de la francophonie en Ontario.

Danik Lafond est le nouveau directeur général de l’UCFO, Agricom et la FERCA. Photo Roxanne Lormand

Direction

L’équipe de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) est heureuse d’accueillir Danik Lafond au poste de directeur général. Il assure la direction de l’UCFO, du journal Agricom et de la Ferme d’éducation et de recherche du campus d’Alfred (FERCA).

Relève Agricole

Le 13 septembre, le Fonds de la relève agricole a remis 13 500 $ en bourses à six membres de la relève devant plus de 150 personnes lors du dixième tournoi de golf annuel au profit du Fonds de la relève qui se tenait sur au Club de Golf Nation de Curran. La ferme maraîchère Beetbox et la ferme d’élevage de bisons Rocky Ridge Bison ont reçu 6000 $ chacune et trois étudiants en agriculture ont également pu profiter chacun d’une bourse d’études d’une valeur de 500 $, soit André Bazinet, Justin Laviolette et Gabriel Vinet.

Concours de labour du Témiskaming

La 21e édition du Concours de labour du Témiskaming a eu lieu les 27, 28 et 29 septembre dans le village de Belle-Vallée. Là on peut contempler l’église en pierres des champs et l’observateur affûté remarque même le rosaire qui entoure ce chef-d’œuvre d’architecture rurale, c’est d’ailleurs un des attraits que les visiteurs au Concours de labour pouvaient admirer au cours des tournées en charrette.

Octobre

Gala

Le 19 octobre au Centre Sheraton Montréal Hôtel, Sollio Agriculture récompense les producteurs laitiers les plus performants du Québec et de l’Est ontarien dans le cadre de leur Gala de la performance laitière et prestigieuse soirée Synchro Supérieur qui réunissait quelque 300 personnes. Parmi tous les producteurs laitiers membres de Sollio Agriculture, seulement 16 fermes laitières du Québec et de l’Est ontarien sont récompensées pour leur excellence et accèdent au Club des 300 cette année.

Élections

C’est un automne chargé de promesses électorales en raison des élections fédérales. Les résultats du 21 octobre nous amènent encore un gouvernement libéral, mais minoritaire cette fois. La ministre de l’Agriculture Marie-Claude Bibeau conserve ses fonctions.

Novembre

Élevage

Une étude de l’Université de Guelph et de l’Université de Hearst avec le CRRIDEC (Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire) « Comprendre les obstacles à l’élevage du bétail dans la Clay Belt » révèle de nouveaux détails en corrélation avec l’élevage de bœuf dans le Nord de la province.

Un bâtiment comme le Collège d’Alfred coûte cher, plus de 750000$ seraient attribués annuellement pour l’entretien et le chauffage entres autres. Photo Roxanne Lormand

Collège d’Alfred

L’imposant bâtiment en plein cœur du petit village d’Alfred dans l’Est ontarien et datant des années 1930, est vacant. Les installations de l’«Upper Campus» et les différents bâtiments du campus d’Alfred coûteraient très cher à rétablir et rénover. Renée Gratton vient présenter son projet de « laboratoire vivant » dans le but de redynamiser les installations du collège.

Spectacle

Une première comédie musicale franco-ontarienne nommée VACHES, the musical, verra le jour en avril 2020. Après les répétitions qui se déroulent dans la Cour des Arts à Ottawa, les premières représentations seront au LabO.

Cochons sauvages

Le Ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) demande l’aide de la population pour estimer le nombre de cochons sauvages, une espèce envahissante, qui peut endommager des habitats et nuire aux espèces indigènes.

Neige et propane

Une neige hâtive empêche les producteurs de poursuivent leurs récoltes. De plus, les fermiers sont victimes d’une grève de propane. Quelque 3200 employés de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) cessent leur activité pendant sept jours ce qui cause bien des maux de tête pour faire sécher les récoltes qui accusent déjà du retard.

Décembre

Le 2 décembre, M. Hardeman, ministre de l’Agriculture, a présenté un projet de loi intitulé Loi de 2019 sur la protection contre l’entrée sans autorisation et sur la protection de la salubrité des aliments à l’Assemblée législative. S’il est adopté il protégera mieux les fermes ontariennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *