Volume 33 Numéro 16 Le 22 avril 2016

Selon FAC, l’industrie laitière canadienne est en évolution


Par Journal Agricom


Le rapport sur l’industrie laitière de Financière agricole Canada a été rendu public aujourd’hui, le 26 avril.

Il en ressort notamment que les producteurs laitiers canadiens tirent profit de la demande croissante de divers produits spécialisés, mais qu’ils devront continuer de se moderniser et d’innover s’ils veulent demeurer concurrentiels.

« L’industrie entre dans une nouvelle ère, où la modernisation des pratiques de gestion et de production laitière sera la clé de son succès futur. L’innovation est le principal facteur de productivité au sein de l’industrie laitière canadienne. Elle permet aux producteurs de tirer parti de la croissance de la demande de produits laitiers spécialisés au Canada, et de demeurer concurrentiels sur le marché intérieur », commente Jean-Philippe Gervais, économiste agricole en chef à Financement agricole Canada (FAC).

Le rapport mentionne que la consommation canadienne de lait a augmenté lentement au cours de la dernière décennie et qu’elle continuera de croître, en raison principalement de la tendance positive de la consommation de beurre, de yogourt et de fromages spécialisés.
La consommation de yogourt et de fromages spécialisés, en particulier, devrait augmenter de 21,6 % et de 9,2 % respectivement d’ici 2024.

Entre 2009 et 2015, la consommation de beurre a augmenté de 11 % en raison d’une préférence accrue des consommateurs pour des aliments moins susceptibles de causer des problèmes de santé et comme produit de substitution pour la cuisson. À la fin de 2015, les stocks de beurre canadiens, déjà limités, ont été réduits davantage pendant la période des Fêtes, témoignant de l’engouement renouvelé pour le beurre.

La hausse de la consommation de yogourt et de fromages spécialisés a contribué à contrebalancer la consommation à la baisse de produits laitiers plus traditionnels, comme le lait et la crème glacée, au cours de la dernière décennie. Toutefois, les prévisions à long terme d’Agriculture et Agroalimentaire Canada laissent présager une lente progression (6,8 %) de la consommation canadienne de lait entre 2015 et 2024.

« Le développement de produits laitiers canadiens uniques qui répondent aux préférences de consommation changeantes permettra de soutenir et de renforcer la demande venant des consommateurs canadiens, affirme M. Gervais. C’est pourquoi les producteurs doivent continuer de faire preuve d’innovation afin de favoriser le dynamisme de l’industrie laitière canadienne. »

M. Gervais croit que les producteurs de lait canadiens peuvent surmonter un certain nombre de défis, notamment les préférences alimentaires changeantes des consommateurs, grâce à l’innovation des produits et l’amélioration continue de l’efficience de leur exploitation.

« La modernisation des pratiques de gestion et de production laitière est un élément clé de notre compétitivité, souligne M. Gervais. L’amélioration continue des pratiques de gestion pourrait se traduire par une efficience et une productivité accrues pour les exploitations laitières de toutes tailles, en plus de soutenir la vitalité de l’industrie laitière canadienne à long terme. »

Le rapport est disponible sur le site de FAC à l’adresse : www.fcc-fac.ca

Source: Financement agricole Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *