Volume 30 Numéro 12 Le 28 février 2013

Solidaire pour St-Albert


Par Julie Bellefeuille
info@journalagricom.ca


Une campagne de soutient pour les employés

« Solidaire pour St-Albert » crée des vagues sur les médias sociaux depuis le terrible incident qui a créé une onde de choc dans cette petite communauté de l’Est ontarien. Plus de 27 000 personnes de partout en Ontario se sont mobilisées et ont démontré leur appui aux 120 employés de la Fromagerie St-Albert qui ont été durement touchés par la perte de ce fleuron franco-ontarien.

Le groupe Simoncic, responsable de l’organisation du Festival de la curd de St-Albert, a lancé une grande campagne de solidarité afin de soutenir les employés qui ont perdu leur travail ou ont été relocalisés à la suite de l’incendie de la fromagerie St-Albert.

« La meilleure façon d’appuyer la Fromagerie à ce stade-ci, c’est de démontrer notre attachement et notre solidarité en continuant à se procurer du fromage St-Albert » explique Daniel Simoncic, directeur général du Festival de la Curd et du Groupe Simoncic.

Les gens sont invités à démontrer leur support pour les employés affectés par l’incendie soit en affichant la vache emblématique Albertine dans leur profil Facebook, soit en publiant une photo d’eux-mêmes avec un panneau écrit« Solidaire de St-Albert » sur la page Facebook du Festival de la Curd.

« Ce n’est pas une campagne de financement qu’on lance, mais une campagne de solidarité et d’espoir pour encourager la Fromagerie et toute la communauté à passer au travers cette période difficile », ajoute M. Simonsic.

Depuis l’incendie, la direction de la fromagerie a tenu deux réunions avec ses employés pour leur faire connaître la suite des choses. Plus d’une vingtaine d’entre eux ont été relocalisés dans l’une des fromageries de Repentigny, Mirabel ou de Sorel, tandis que d’autres donneront un coup de main pour la reconstruction de l’usine. Plus chanceux, les employés administratifs ont pu conserver leur emploi actuel, alors que les distributeurs et les représentants sont déjà de retour sur la route.

Malheureusement, plusieurs autres travailleurs devront se trouver une autre occupation jusqu’à ce que les nouveaux bâtiments soient construits.

Les travailleurs à temps plein ont reçu leur pleine paye jusqu’au 15 février.

Le directeur général de la fromagerie coopérative, Réjean Ouimet, était heureux de constater la réaction somme toute positive de son équipe.

Selon lui, la reconstruction devrait prendre de 8 à 12 mois. Le processus devrait cependant être retardé en raison de la présence d’’amiante trouvée dans les murs des bâtiments. Une équipe spécialisée est à pied d’œuvre pour éliminer la matière dangereuse et préparer le terrain qui accueillera le nouvel immeuble d’ici quelques mois.

La fromagerie touchera une indemnisation approximative de 25 millions $ de la part de ses assureurs.

Boutique temporaire
Ne s’apitoyant pas sur leur sort, il n’a fallu que quelques jours seulement pour que les dirigeants de la fromagerie pour se retrousser les manches et remettre la production en branle. La majorité des points de vente sont déjà approvisionnés.

Une boutique temporaire sera également construite dans le stationnement de l’ancienne fromagerie et devrait être ouverte au public à compter du 13 mars.

Les gens peuvent d’ailleurs se procurer une carte-cadeau de la fromagerie sur le site web du Festival de la Curd pour appuyer leur coopérative agricole. Elles seront échangeables à la boutique temporaire et chez sa filière Cheddar Et Cetera, d’Orléans. Festival de la Curd
Les organisateurs du Festival de la Curd ont rassuré la population quant à la tenue de la prochaine édition de celui-ci. « Cette année, on célèbre le 20e anniversaire du Festival de la Curd, et ce sera plus gros que jamais. Tout le monde se retrousse les manches…On va mettre le paquet, incluant les quatre tonnes de curds comme d’habitude », promet Daniel Simoncic.

Une réflexion au sujet de « Solidaire pour St-Albert »

  1. Ping : St-Albert reprend vie | Agricom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *