Volume 34 Numéro 03 Le 23 septembre 2016

Syngenta ouvre l’institut canadien de la santé des semences

Par Journal Agricom


Syngenta Canada Inc. a procédé le 16 septembre dernier à l’ouverture officielle du premier institut canadien de la santé des semences, The Seedcare Institute™, à ses installations de recherche d’Honeywood, à Plattsville en Ontario.

L’institut canadien de la santé des semences fait partie d’un réseau mondial de 12 installations qui sont reconnues comme étant des centres d’excellence pour leurs travaux visant à soutenir les clients et à faire avancer les technologies de traitement des semences. Le travail effectué à l’institut canadien de la santé des semences se concentre sur plusieurs cultures importantes au Canada, incluant le canola, les céréales, le maïs, les pommes de terre, les légumineuses et le soya.

« Nous sommes fiers d’être reconnus pour notre expertise et les travaux sur le traitement des semences que nous menons ici depuis près de 20 ans. Nous sommes emballés de nous joindre à un réseau mondial qui renforcera notre capacité à servir l’industrie canadienne », souligne Jay Bradshaw, président de Syngenta Canada Inc.

Afin de pouvoir se joindre au réseau du The Seedcare Institute, les installations doivent rencontrer des normes mondiales dans six domaines spécifiques, à savoir : le développement de formules; l’application, l’évaluation de la qualité et l’ingénierie; la gestion responsable; la formation; la sécurité et la biologie des semences; et le soutien à la mise en marché des produits.

« Chez Syngenta, nous sommes à l’avant-garde de la recherche et des innovations en matière de traitement des semences car nous avons compris que le traitement va au-delà de la simple protection des semences », mentionne Anja Pires, Chef mondial du réseau The Seedcare Institute. « L’équipe canadienne est experte en la matière et travaille à développer des produits, des technologies et des solutions pour aider ses clients à maximiser leur potentiel dans l’environnement agricole spécifique du Canada », souligne M. Pires en ajoutant que la devise du The Seedcare Institute est “ Développement au niveau mondial – Livraison avec expertise locale ”.

Selon Doug Bauman, directeur du The Seedcare Institute d’Honewood, le Canada doit composer avec l’un des climats agricoles les plus variés, avec des températures allant de -40°C à 40°C. « Nos fermes sont également très mécanisées et la taille moyenne des entreprises est importante. Cet environnement nous incite à collaborer avec les agriculteurs, les fabricants d’équipement agricole et les autres intervenants du secteur pour nous assurer que nos produits performent sous les conditions qui prévalent au Canada. »

Le siège social mondial du réseau du The Seedcare Institute est situé à Stein, en Suisse. Les 11 autres instituts locaux sont situés en Afrique du Sud, en Allemagne, en Argentine, au Brésil, en Chine, aux États-Unis, en France, au Mexique, à Singapour, en Suisse et en Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *