Volume 28 Numéro 13 Le 2 mars 2011

Téléthon du 25e de la FFO

Par Danny Joncas, Collaborateur
info.agricom@lavoieagricole.ca


Pour célébrer son 25e anniversaire, la Fondation franco-ontarienne (FFO) s’est lancée dans un projet ambitieux, soit la tenue d’un téléthon dont l’objectif était d’amasser un million de dollars. L’événement en question a eu lieu le samedi 26 février, exactement 25 ans jour pour jour après la création de la FFO, et l’objectif a été largement dépassé, de sorte que la somme que gère la FFO passera de 2 à 3,5 millions de dollars.

En date du lundi 28 février, le directeur de la FFO, Ken Villeneuve, confirmait que le téléthon avait permis d’amasser 1 420 000$, bien que ce montant ne soit pas officiel. Ces 1,4 million de dollars proviennent de dons en argent versés à la FFO dans le cadre du téléthon de même que de la décision de certaines fondations existantes de jumeler leurs fonds au capital déjà administré par la FFO afin d’en accroître le rendement. C’est le cas entre autres de la Fondation Donatien-Frémont, mise sur pied par l’Association de la presse francophone (APF), qui a versé 260 000$ à la FFO lors du téléthon, la somme la plus considérable de la journée.

« C’est une très belle réussite. En bout de ligne, il n’y a pas que le chiffre qu’il faut regarder, mais aussi tous les partenariats qui ont été créés », résume Ken Villeneuve. Du nombre de ces partenaires, on compte l’Université d’Ottawa pour l’utilisation des locaux lors de la tenue du téléthon, les caisses populaires de l’Ontario pour avoir délégué du personnel afin d’agir comme téléphonistes lors de l’événement et les journaux ontariens membres de l’APF pour avoir offert gratuitement de la publicité visant à promouvoir le téléthon.

« Il y a aussi la qualité du spectacle télévisuel qui était impressionnante », ajoute M. Villeneuve concernant l’événement qui était télédiffusé sur les ondes de la télévision Rogers et de TFO. Tout au long de la journée, des artistes de renom de la francophonie ontarienne tels Damien Robitaille, Paul Demers, Robert Paquette, Swing et Andrea Lindsay ont défilé sur scène.

Même s’il insiste sur l’ensemble des aspects et sur le divertissement ayant entouré cette initiative qui mijote depuis environ cinq ans, Ken Villeneuve est tout de même d’avis que l’aspect financier n’est pas à négliger. Pour le directeur de la FFO, une augmentation du capital signifie inévitablement une hausse du nombre d’initiatives et d’organismes auxquels viendra en aide la FFO.

« Depuis septembre 2009, nous sommes passés de 25 fonds de dotation à plus d’une quarantaine. Et avec les dons confirmés lors du téléthon, dont certains sont échelonnés sur quelques années, on peut facilement penser que la FFO aura doublé son capital d’ici trois ans », dit-il en précisant qu’une plus grande disponibilité de fonds gardera le personnel de la FFO occupé au cours des prochaines années.

« On avait déjà un plan en tête avant le téléthon, plan qui était de poursuivre sur la lancée que génèrerait le téléthon. On peut maintenant mettre notre plan à exécution et on va donc lancer une grande campagne de sensibilisation pour faire connaître davantage la Fondation afin que plus d’organismes en bénéficient », conclut M. Villeneuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *