Volume 33 Numéro 02 Le 4 septembre 2015

Thurler Farms, une entreprise florissante


Olivier Thurler et sa famille : Nelan (16 ans), Miah (12 ans) et son épouse Jaymie. Leur fille Ireland (14 ans) est absente sur cette photo.

Par Evelyn Levac


Thurler Farms Inc., une ferme laitière située aux abords du village de South Mountain dans l’Est ontarien, est gérée par les frères Nick et Olivier Thurler et leurs familles respectives. En plus de la production laitière, l’entreprise englobe plusieurs facettes incluant la grande culture, une compagnie de transport de lait et la production d’énergie verte par le biais d’éoliennes et de panneaux solaires.

La famille Thurler, composée de Jacques et Thérèse ainsi que leurs six enfants, dont trois fils et trois filles, est arrivée au Canada en provenance de la Suisse le 10 mai 1979. À cette époque, le Canada, avec ses vastes étendues de terres agricoles, était l’endroit idéal pour ces fermiers rêvant d’expansion dans le but d’offrir à tous leurs enfants la possibilité de vivre de la terre. En Suisse, le prix exorbitant des terres et leur manque de disponibilité rendaient cette aspiration inatteignable.

C’est ce qui explique que les Thurler ont pris la courageuse décision de vendre leur ferme en Suisse pour venir s’installer à South Mountain, sur une ferme déjà fonctionnelle comprenant un troupeau laitier d’environ 135 vaches et 800 acres de terrain cultivable. À partir de là, acre par acre, kilo par kilo, Jacques et Thérèse Thurler, secondés par leurs trois fils, Nick, Éric et Olivier, ont vu croître leur entreprise.

En 1994, un salon de traite double douze a été installé pour accommoder la traite du troupeau comptant à ce moment-là, 200 vaches en lactation. Quatre ans plus tard, lors de la crise du verglas, le toit de la grange abritant les vaches s’est effondré sous le poids de la glace. Malgré le découragement qui s’ensuivit, les Thurler trouvèrent les moyens de transformer cet événement malheureux en occasion positive, bâtissant une plus grande étable. Celle-ci leur permit d’agrandir le troupeau jusqu’à 350 vaches.

En 2002, la ferme a été séparée afin de faciliter la gestion et le transfert de l’entreprise entre les trois fils Thurler qui avaient maintenant chacun leurs propres familles et leurs propres aspirations. Éric s’est alors établi sur une ferme à part avec 100 vaches et 700 acres pendant que Nick et Olivier ont continué à partager la gestion de l’entreprise originale.

Aujourd’hui, 450 vaches sont traites trois fois par jour chez Thurler Farms Inc. Chaque vache produit en moyenne 37 litres de lait par jour pour remplir un quota de 600 kilos de matières grasses. Ils sont cinq employés à se partager la traite en rotation. Le troupeau est nourri d’une ration totale mélangée qui inclut du soya fourrager comme fourrage principal avec une bonne portion de paille de blé. « Nous ne produisons plus de foin sur la ferme depuis deux ans. Nous avions trop de problèmes avec notre luzerne qui subissait trop souvent des dommages hivernaux importants », explique Olivier Thurler. Actuellement, la totalité des 2 850 acres appartenant à Thurler Farms Inc. est en maïs et en soya. Les Thurler cultivent la superficie totale de leurs terres eux-mêmes en plus de produire 400 acres supplémentaires de paille achetées chez leurs voisins. « Je m’occupe de tous les traitements aux champs moi-même tandis que mon frère et ses deux fils s’occupent des semis », précise Olivier, « Pour les récoltes, tout l’monde doit donner un coup de main pour y arriver! »

En 2010, Les Thurler ont acquis une compagnie de transport de lait. Cette compagnie transporte le lait de 75 producteurs laitiers du comté de Dundas à l’aide de trois camions et de sept conducteurs, employés à temps plein ainsi qu’un conducteur à temps partiel. Ils ont aussi deux camions pour le transport du grain.

Afin de faciliter la gestion de l’entreprise, les frères Thurler se sont divisé la tâche selon leurs préférences. Nick, secondé de ses deux fils qui travaillent aussi à plein temps sur la ferme, s’occupe principalement du côté laitier pendant qu’Olivier se charge des affaires ayant rapport aux champs et à la compagnie de transport de lait. Lynn, l’épouse de Nick, et Jaymie, l’épouse d’Olivier, s’occupent de la comptabilité.

À travers les années, Thurler Farms Inc. a connu une évolution constante et rapide. « Récemment, nous avons investi dans des projets d’énergie verte. Nous avons trois éoliennes sur nos terres ainsi que six panneaux solaires traqueurs », indique Olivier en poursuivant: « Parmi les projets, on envisage le remplacement de notre vieux salon de traite par un carrousel pour augmenter notre efficacité et l’installation de silos à grains qui nous donnerait plus de liberté pour décider du meilleur moment pour vendre nos récoltes et pour aller chercher un meilleur prix sur le marché. En attendant, on achète du quota chaque mois et de la terre lorsqu’il y en a de disponible aux alentours.»  Bref, Thurler Farms Inc. offre encore un potentiel inouï d’expansion et laisse à la prochaine génération de Thurler toute une mer de possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *