Volume 30 Numéro 01 Le 24 août 2012

Tournée des fermes dans le nord-est de l’Ontario : Pour en apprendre plus sur les fruits et légumes


La copropriétaire de la Ferme J'me Champ Bien pose avec sa récolte d'ail. Photo courtoisie

Par Koralie Boyer, journaliste
kboyer@journalagricom.ca


Vous hésitez à vous lancer dans l’aventure de l’agriculture? La ferme J’me champ bien organise une activité qui permettra aux agriculteurs actuels et futurs d’en apprendre plus sur la culture des fruits et légumes.

Le 10 septembre prochain, entre 9 h et 16 h, les fermes J’me champ bien et Dalew ouvriront leurs portes aux visiteurs à l’occasion d’une visite guidée sur le thème des récoltes. Lors de cette visite, les propriétaires des fermes offriront de précieux conseils sur la préparation et l’entreposage de certains légumes, tels que les courges d’hiver, les pommes de terre, les carottes et les oignons. Les agriculteurs aborderont aussi le sujet de la préparation des champs pour l’hiver.

Selon la copropriétaire de la Ferme J’me champ bien, Isabelle Legault, ces informations seront pertinentes pour les agriculteurs qui possèdent ou envisagent l’acquisition d’une ferme de petite à moyenne échelle. « Mon but était d’offrir l’idée aux gens de se lancer dans l’agriculture. Souvent, les gens ont l’ambition, mais ne savent pas trop comment commencer », explique-t-elle.

Elle souhaite aussi sensibiliser les jeunes agriculteurs. « La proportion des [agriculteurs] âgés de 50 ans et plus se chiffre à plus de 50 %. Bientôt, il y aura beaucoup de fermiers à la retraite, c’est pourquoi on désire cibler les jeunes lors de cette activité », déclare-t-elle.

S’unir
Alors que plusieurs agriculteurs pourraient voir la visite guidée comme une façon de se créer une concurrence, la copropriétaire de la Ferme J’me champ bien est optimiste. « C’est une bonne chose d’informer les gens sur ce qu’on fait et de les y intéresser, raconte Isabelle. Présentement, nous sommes quatre fermes qui fournissent les gens de la région du Nord-Est ontarien en fruits et légumes, et le marché se développe encore. Personnellement, nous vendons nos surplus au marché de North Bay, mais il y a aussi d’autres marchés qui font leur apparition dans le coin. Je crois que, même s’il y avait 10 fermes dans la région, ce ne serait pas assez pour nourrir tous les gens de la région de Sudbury ».

Mme Legault voudrait aussi arriver à former une communauté agricole francophone. « On voit beaucoup d’agriculteurs anglophones se regrouper et s’informer entre eux. Par contre, la communauté francophone en agriculture semble moins développée », commente-t-elle. Durant la visite guidée de sa ferme, elle prévoit d’ailleurs prendre en note le nom des visiteurs et s’informer par la suite sur leur cheminement.

Les agriculteurs qui habitent la région du Grand Sudbury pourront bénéficier d’un moyen de transport pour l’occasion. Le repas n’est toutefois pas compris dans l’activité.

Cette activité est rendue possible grâce à la collaboration des organismes FarmSTART, FarmON Alliance et le bureau du Nord ontarien du National Farmers Union-Ontario.

Pour inscription ou pour plus d’informations, contactez Isabelle Legault au 705 978-1664 ou par courriel isabelle@fermejmechampbien.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *