Volume 26 Numéro 13 Le 4 mars 2009

UCFO: Une nouvelle image publique!

Par Pierre-Alain Blais, rédacteur en chef


On dit souvent qu’une image vaut mille mots. Et cela est d’autant plus vrai pour l’image que projettent les organismes publics, dont l’Union des cultivateurs.

Pour souligner ses 80 ans de services rendus à la collectivité agricole franco-ontarienne, l’Union des cultivateurs renouvèle son image corporative. De nouveaux logos seront dévoilés pour l’organisme ainsi que pour son journal Agricom, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle qui a eu lieu le 5 mars dernier.

Le défi de taille était de créer un logo qui soit à la fois « plus jeune » et traduise bien le dynamisme de l’Union, tout en gardant un lien solide avec sa longue histoire de services rendus à la communauté et l’ancien logo qui était très bien connus de tous, mais un peu vieillot après plus de 50 ans d’usage.

Pour trouver un nouveau logo, un comité représentant des membres du conseil d’administration et de la communauté, dont Nicholas Dessaint, Jan-Daniel Etter, Jonathan Bergeron, Denis Bourdeau, André Chabot, Pierre Glaude, Nadia Carrier et les employés de la permanence ont été mis à contribution sous la direction de Laurence Poirier, la nouvelle coordonnatrice des communications et du développement du leadership.

Dès janvier, le comité a présenté des suggestions et des paramètres de travail à la firme de design, Chabo Design de Hawkesbury, pour qu’elle puisse traduire ces derniers en une création graphique originale et moderne.

Afin de bien faire le lien avec l’ancien logo, on a gardé des gerbes de blé, qui ont été réduites en nombre par rapport à l’impressionnante gerbe du logo original (que plusieurs qualifiait affectueusement de « gros brocoli »). Les trois gerbes penchent tout naturellement vers la droite, vers un avenir positif. Jointe à la base, ces gerbes démontrent l’unité franco-ontarienne grandissante.

Les lettres en minuscule « ucfo » apparaissent bien en vue sur le logo. En fait, elles en forment la base visuelle, l’acronyme de l’Union étant très connu et très utilisé de nos jours. Elles sont dessinées dans une graphie plus fluide qui donne une impression de modernité, pour bien souligner la modernité de l’organisme. L’usage du lettrage « ucfo », facilement reconnaissable, permet aussi de multiplier les utilisations du logo, et de le grossir ou de le diminuer au besoin.

Le nom complet de l’organisme apparaît, en plus petit et en deux parties, en dessous de l’acronyme et ne sera vraiment lisible que sur les versions les plus grandes du nouveau logo.
Même les couleurs utilisées pour le logo ont une signification : Le brun naturel appliqué aux lettres « uc » symbolise le sol, les terres cultivées, alors que le vert symbolisant la francophonie est utilisé pour les lettres « fo ».

Plusieurs épreuves et réexamens du logo ont dû être faits. La couleur des lettres, la forme des gerbes de blés, leur orientation, tout a été minutieusement pensé, examiné, critiqué et souvent retouché jusqu’au moment où le comité en a été pleinement satisfait.

Agricom aussi rajeunit son logo
Il n’y a pas que le logo de l’Union qui a subi sa cure de rajeunissement. Le lecteur attentif a sans doute remarqué que celui du journal Agricom a aussi été retouché.

Il porte désormais une longue gerbe de blé stylisée entre le « AGRI » et le « COM », penchée légèrement vers l’avant, montrant ainsi un lien de parenté très fort avec le logo de l’Union des cultivateurs. Notons aussi la ligne horizontale du logo d’Agricom qui s’est rapprochée du lettrage, signalant le rapprochement du journal avec ses abonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *