Volume 28 Numéro 22 Le 3 août 2011

Un agriculteur de 27 ans perd la vie


Jonathan Bergeron, un jeune agriculteur d'Embrun dans l'Est ontarien, est décédé dans un accident de ferme le 7 juillet dernier.

Par Isabelle Lessard, journaliste
info.agricom@lavoieagricole.ca


La communauté agricole de l’Est ontarien a rendu un dernier hommage à Jonathan Bergeron le 18 juillet dernier lors des obsèques célébrées à l’église St-Jacques d’Embrun. Le cortège accompagné de tracteurs, le parvis décoré de vaches miniatures et les pancartes indiquant « Farmers Feed Cities » donnait le ton à la cérémonie empreinte d’éloges à l’endroit de l’agriculteur.

Le comté de Russell été soulevée par une véritable onde de choc le 7 juillet dernier alors qu’on apprenait que Jonathan Bergeron, un jeune agriculteur de 27 ans, était tragiquement décédé sur la ferme familiale à Embrun.  

Selon la Police provinciale de l’Ontario, Jonathan est resté coincé dans l’appareil servant au mélange de la moulée pour l’alimentation des vaches, alors qu’il s’affairait à nourrir le troupeau de vaches laitières. Il s’agissait pourtant d’une tâche routinière qu’il avait l’habitude de faire quotidiennement.

Un appel au 9-1-1 a été logé vers 8h30 par le père de l’agriculteur. À leur arrivée sur les lieux, les paramédics ont tenté de réanimer la victime, mais en vain.

Fier ambassadeur de la relève agricole

Aux dires de tous, Jonathan Bergeron était une véritable source d’inspiration et il transpirait la joie de vivre. D’ailleurs, plusieurs témoignages très touchants ont été exprimés par ses proches et amis attristés par la perte de cet être cher.

Jonathan, cinquième génération d’agriculteurs de sa famille, s’apprêtait à reprendre la relève de la ferme familiale. Le jeune homme s’impliquait activement dans sa communauté. En plus d’accumuler les nombreuses tâches à la ferme, Jonathan occupait les fonctions de premier vice-président de l’Union des cultivateurs franco-ontariens. Il en était d’ailleurs de son deuxième mandat.

 Son implication aura notamment marqué les jeunes agriculteurs. Sa passion pour l’agriculture l’avait mené à s’impliquer dans une cause très importante à ses yeux : la relève agricole. Le prêtre qui a célébré la messe n’a pas manqué de souligner le nombre de jeunes qui s’étaient déplacés pour dire un dernier adieu au jeune homme.

Une enquête du ministère du Travail de l’Ontario devrait permettre de faire la lumière sur les circonstances exactes de son décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *