Le 19 mars 2003

Un ancien secrétaire général de l’UCFO nous quitte

Par Étienne Alary


J. François Séguin, ancien secrétaire général de l’Union des cultivateurs franco-ontariens de 1953 à 1980. Photo d’archives prise à l’occasion du 50e anniversaire de l’UCFO par Le Droit, 14 nov. 1979.

C’est le 12 mars 2003 que J. François Séguin, secrétaire général de l’Union des cultivateurs franco-ontariens de 1953 à 1980, s’est éteint paisiblement entouré des membres de sa famille. Âgé de 86 ans, M. J. François Séguin a oeuvré toute sa vie pour l’amélioration de la condition des agriculteurs franco-ontariens et du bien-être des ruraux.

C’est le 10 février 1917 que Jean-François Séguin voit le jour, à Rigaud. Fils d’agriculteur, il s’inscrit, en 1935, à l’École d’agriculture d’Oka. C’est avec le titre d’agronome qu’il en ressort trois ans plus tard.

De 1938 à 1943, M. Séguin est directeur de la station horticole de Trois-Rivières. Au cours de la même période, il dispense des cours au patronage à Saint-Charles, une école d’arts et de métiers.
En 1943, M. Séguin vient s’établir en Ontario, plus précisément dans la région de Vanier. Il devient alors gérant de l’entreprise Africana Fleuriste.
Il occupa ces fonctions pendant dix ans avant de devenir propagandiste pour l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) au début de l’année 1953. Son embauche permet de tenir des réunions régionales mensuelles planifiées à partir de thèmes biens définis.

Quelques mois à peine après son embauche à l’UCFO au mois d’août 1953, J. François Séguin en devient le 9e secrétaire général. Il succède à l’abbé Arsène Hébert.

En 1964, J. François Séguin participe activement à la création du Conseil de la coopération de l’Ontario. Il en est un des cofondateurs et occupe les fonctions de secrétaire-trésorier.

Toujours au cours de ses années au sein de l’Union des cultivateurs franco-ontariens, M. Séguin occupe divers postes. En plus d’être directeur pour la Fédération ontarienne de l’agriculture, il siège au sein des exécutifs suivants: Association canadienne-française d’éducation de l’Ontario, (aujourd’hui Association canadienne-française de l’Ontario), Société canadienne d’établissement rural et Conseil canadien de la coopération.

Il occupe également un poste d’administrateur pour l’Institut canadien d’éducation des adultes et la Coopérative de télévision de l’Outaouais.

Parmi les autres engagements de J. François Séguin, notons qu’il a été directeur pour l’Association des commissaires des écoles bilingues de l’Ontario (aujourd’hui Association française des conseils scolaires de l’Ontario), qu’il a été président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Cyrville et qu’il est membre de l’Ordre de Jacques-Cartier.

La contribution de M. Séguin au sein de l’UCFO s’échelonnera sur 27 ans, soit jusqu’en 1980. C’est également alors qu’il est secrétaire général de l’UCFO que l’organisme se dote, en 1974, d’un Fonds d’archives à l’Université d’Ottawa.

En 2001, l’Association des Séguin d’Amérique a souligné l’apport exceptionnel de J. François Séguin qui a su faire honneur à la devise de l’association « Force et Générosité ».

Dans un message livré en 1979, dans le cadre des 50 ans de l’UCFO, J. François Séguin écrit: « Ayant été invité, il y a plus de 26 ans à collaborer avec plusieurs équipes de dirigeants et membres de l’UCFO, presque trois générations, je peux témoigner qu’il s’en est passé des choses. Des activités pas toujours bruyantes, pas toutes brillantes, mais qui ont quand même contribué à assurer un mieux-être de la population rurale et agricole des familles canadiennes-françaises de l’Ontario [?].

À ceux qui prennent la barre de direction de la seule association professionnelle agricole de langue française en terre ontarienne, je souhaite qu’ils suivent la voie que leur inspire l’exemple du passé, la détermination présente et les plus nobles objectifs professionnels en tant que pourvoyeurs de leurs frères pour l’avenir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *