Volume 31 Numéro 06 Le 8 novembre 2013

Un automne haut en couleur pour la Fondation du Collège d’Alfred


L’encanteur Alain Lalonde a su capter l’attention des invités en mettant aux enchères une vingtaine de prix qui ont rapidement su trouver preneur parmi la foule. Photo ILessard

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Nouveau concept de 5 à 7, nouvelle façon d’amasser des fonds pour l’achat de matériel pédagogique et l’octroi de bourses d’études, ainsi que l’indéfectible soutien de la communauté francophone et agricole de l’Est ontarien, le moins qu’on puisse dire, c’est que l’événement Braises d’automne avait la recette idéale pour en faire un véritable succès. Tenu au Campus d’Alfred, le 24 octobre dernier, l’événement a su charmer ses convives tout autant que le coloris automnal.

Plus d’une centaine de personnes ont franchi les portes de l’institution d’enseignement pour assister à la 7e édition du traditionnel événement.

« C’était presque un party de famille, raconte Nicole Tessier, organisatrice de l’événement. Nous avons année après année les mêmes visages, mais nous avons aussi eu des ajouts cette année. C’était intéressant. »

Les organisateurs avaient renouvelé la formule cette année en offrant un événement haut en couleur. Le menu a su faire saliver même les moins affamés. Une brochette de chefs cuisiniers de la région avait concocté une vingtaine de petites bouchées toutes plus délicieuses les unes que les autres. Les invités ont d’ailleurs beaucoup apprécié ce concept qui leur permettait de discuter avec les chefs de la Cuisine Jean-Bernard, la Cuisine volante, la Pâtisserie St-Philippe et Vert Fourchette qui avaient tous un petit kiosque auquel on se procurait leurs tapas.

« Les gens ont adoré. Ça donne une vitrine à plus d’un entrepreneur de la région. On a d’ailleurs déjà décidé de reprendre le même concept l’an prochain », confie Nicole Tessier.

C’est toutefois sans aucun doute l’encan à la criée qui a été le point de mire de la soirée-bénéfice. L’encanteur Alain Lalonde a su capter l’attention des invités en mettant aux enchères une variété de prix qui ont rapidement su trouver preneur parmi la foule. On pouvait miser notamment sur une vingtaine de prix allant des oeuvres d’art à des billets pour des événements, et même des soupers gastronomiques.

L’événement a permis à la Fondation du Collège d’Alfred de recueillir une généreuse somme de 7000 $ qui servira à financer l’achat ou le renouvellement de matériel éducatif à la ferme-école du campus et la création de bourses d’études d’urgence pour les étudiants qui rencontrent des problèmes financiers.

Le campus a également obtenu de généreuses sommes d’entreprises ontariennes, telles qu’AgriEst, la Coop régionale Nipissing-Sudbury, le Centre financier Desjardins, les sœurs de la Charité, les sœurs de la Sagesse, Bédard Excavation, Leduc Busline et Sylvain Cheff Construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *