Volume 34 Numéro 13, Le 10 mars 2017

Un homme perd la vie dans un incendie


Un incendie a fait rage à la Ferme 3V/Ferme Bertrand Villeneuve le 7 mars 2017. La communauté agricole est encore sous le choc, M. Bertrand Villeneuve a péri dans la tragédie. Photo: Stéphane Brunet.


Bertrand Villeneuve était très apprécié au sein de la communauté agricole. Le producteur laitier a perdu la vie lors d’un incendie qui a fait rage dans son hangar à machinerie le 7 mars dernier à la Ferme 3V de Saint-Eugène dans l’Est ontarien. (Photo fournie)

La communauté agricole est en deuil. Bertrand Villeneuve de la Ferme 3V / Ferme Bertrand Villeneuve à Saint-Eugène dans l’Est ontarien a perdu la vie dans un incendie à la ferme, le 7 mars dernier. Au moment de mettre sous presse, peu d’informations sont disponibles.

Il appert que le feu a pris naissance dans le hangar à machinerie. L’immense structure qui abritait une batterie complète d’équipements agraires s’est volatilisée en fumée. Mais bien au-delà des pertes matérielles qui secouent la famille, la perte d’un être cher s’inscrit comme un véritable drame.

Les pompiers de Hawkesbury-Est ont été assistés de leurs confrères de plusieurs municipalités avoisinantes.- Photo Stéphane Brunet.

Par respect pour la famille, Agricom n’a pas pris contact, moins de 24 heures s’étant écoulées depuis les événements. Des gens de l’entourage ont toutefois livré quelques commentaires très élogieux à l’endroit de cet homme et pu témoigner de l’ampleur du drame.

« Côté agricole c’était un gros joueur et j’avais beaucoup d’admiration pour lui. C’était un homme accueillant,  très sympathique et avec une belle famille. Quand quelque chose comme ça se passe par chez vous, c’est très difficile. Il va nous manquer beaucoup », mentionnait le maire du canton de Hawkesbury-Est, Robert Kirby. Une voisine, Johanne Lafrance confirme que ce fut une très dure journée.

« Mon mari et mon garçon ont passé la journée là et d’heure en heure, l’atmosphère s’alourdissait.  Il n’y avait pas de nouvelles alors on sentait que s’était de moins en moins prometteur. »

Un voisin a amené sa pelle mécanique pour aider les autorités à fouiller les décombres et ce ne fut qu’en soirée qu’on fit la triste découverte.

« L’équipe de l’UCFO tient à offrir toutes ses sympathies à la famille Villeneuve. Bertrand était un homme très apprécié de toute la communauté agricole et de la région de St-Eugène. Au nom de l’UCFO, de son équipe et de son Conseil d’administration, nous leur souhaitons nos plus sincères condoléances et offrons tout notre support dans cette pénible épreuve », a tenu à exprimer le directeur général de l’UCFO Simon Durand.

Stéphane Brunet, photographe pour un département d’incendie de la province voisine et originaire de Sainte-Anne-de Prescott avoue qu’il a été bouleversé.

« Mon cœur est à Saint-Eugène. J’ai une grande sympathie pour eux. Il y avait de grands risques d’effondrement, mais la famille dans un geste de désespoir a tenté de rentrer (dans le bâtiment incendié). C’est comme si chacun d’eux, sans se parler, n’avait plus fait qu’une personne », a observé M. Brunet.

M. Kirby, mentionne que les employés semblaient tout aussi bouleversés, les proches, les amis et la famille naturellement, son épouse Micheline et les enfants. Bertrand Villeneuve avait en effet une grande famille de six enfants : Ludovic, Hemi, Carl, Audrey, Samuel et Rosane, sans compter leur conjoint.

La cause de l’incendie qui a débuté tôt en matinée n’est pas encore déterminée.

Les pompiers du canton de Hawkesbury-Est ont appelé en renfort leurs confrères des municipalités voisines.

Photo Stéphane Brunet

Une réflexion au sujet de « Un homme perd la vie dans un incendie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre + = 8