Volume 30 Numéro 19 Le 7 juin 2013

Un nouveau ravageur menace les cultures


Crédit photo : http://www.stopbmsb.org/stink-bug-basics/

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Les entomologistes de l’Ontario ont sous leur loupe un insecte qui pourrait causer de graves dommages à plusieurs cultures cette année. La punaise marbrée (brown marmorated stink bug), un insecte d’origine asiatique, s’est établi dans le sud de l’Ontario et sa présence pourrait résulter en de lourdes pertes économiques pour l’agriculture si son nombre n’est pas contrôlé.

Les sources de nourriture de la punaise marbrée se trouvent en abondance en milieu rural. Des arbres fruitiers, du soya, du maïs, des vignes, des plants de légumes et de petits fruits, des arbustes ornementaux et des plantes de jardin peuvent devenir des plantes hôtes pour ce ravageur.

Bien qu’il existe une multitude de d’insecticides homologués (Lannate, Malathion, Clutch et Actara), ces derniers ne peuvent pas être utilisés sur toutes les espèces à risque.

Le ministère de l’Agriculture de l’Ontario encourage fortement tous les agriculteurs à porter une attention particulière autant à leurs cultures qu’à l’intérieur ou sous les bâtiments où l’insecte aurait pu se cacher cet hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *