Volume 36 Numéro 14 - Le 21 Juin 2019

Un poulailler pour l’Académie de la Seigneurie à Casselman


De gauche à droite : Adam Leclair (étudiant de 11e année), Renée Belhumeur (directrice de l’école), Paul Groulx (conseiller municipal), Pierre Tessier (conseiller scolaire du CEPEO), Martin Charlebois partenaire MacEwen et Émilie Morin (étudiante de 11e année). Photo Martha Jullian.

Par Martha Jullian
[email protected]


Après trois ans, le projet d’un poulailler à l’école publique de Casselman s’est enfin concrétisé !

Madame Renée Belhumeur, directrice de l’école élémentaire et secondaire publique de Casselman, était fière de nous présenter le mercredi 12 juin, le résultat d’un travail laborieux que les élèves et les professeurs ont mené à bout : un poulailler au sein de l’école ! Madame Nathalie Denis, professeure et responsable de la Majeure Haute Spécialisation (MHS) en agriculture, a assuré que « C’était un long processus de planification et réalisation de ce projet, entre la construction et la charpenterie. »

Cette volonté de faire un projet rassembleur a été quelque peu ébranlée par de nombreux obstacles. Il y avait des restrictions municipales concernant la captivité de poules dans l’enceinte de la ville de Casselman. Les élèves ont alors dû faire une présentation au conseil municipal pour obtenir une dérogation et se lancer dans une mission séduction auprès du conseil scolaire. Tous ont finalement décidé de procéder avec un projet pilote.

De gauche à droite Savannah Renaux et Chloé Quirouette 11e année. Photo Martha Jullian

Plusieurs questions entouraient ce projet. « Il a fallu mettre en place des plans, comme avec le jardin où les étudiants cultivent des légumes […] ce n’est pas une école à 12 mois ici, alors qu’est-ce qu’on fait avec les poules pour continuer à les entretenir ? Quelles sortent de poules on va avoir parce qu’on a des hivers ardus…. » a souligné Mme Belhumeur lors de la conférence de presse. Des questions auxquelles l’école a dû trouver des réponses pour concrétiser le projet. La poule Chantecler a donc été choisie, car elle a été adaptée aux conditions climatiques du Canada. Et pour les vacances d’été, les pensionnaires de l’école retourneront à la Ferme Excalibur Farm pour des petites vacances sous les soins de la généreuse Mme Jeannine Langlois qui les rapportera dès la rentrée scolaire !

Il faut également savoir que c’est un projet assez onéreux de plusieurs milliers de dollars. Une grosse partie du budget provient de l’école pour la construction d’un poulailler confortable et agréable pour les poules, mais l’école a également obtenu un soutien de partenaires de la communauté comme la Ferme Avicole Laviolette et l’entreprise McEwen qui fournit les grains. Le conseil scolaire s’est davantage investi dans la construction en donnant l’accès à l’électricité dans le poulailler et en construisant les clôtures.

Monsieur Paul Groulx, conseiller municipal de Casselman, atteste que c’est un atout, car la ville est entourée d’agriculteurs : « Pour les fermiers c’est bon et pour les étudiants, ils peuvent se trouver du travail à l’extérieur ; c’est bon pour l’apprentissage et c’est bien pour les élèves d’avoir des responsabilités plus manuelles dans le système scolaire. »

Les locataires du poulailler. Photo Martha Jullian

C’est une réelle chance pour ces élèves de suivre le cycle de vie des poussins, des incubateurs jusqu’aux poules pondeuses. « Les plus jeunes sont émerveillés de voir un être vivant prendre vie devant leurs yeux, » a confié Mme Belhumeur.

Les poules sont les premiers animaux à intégrer l’école élémentaire et secondaire publique de l’Académie de Seigneurie de Casselman, mais la directrice nous a annoncé en avant-première que deux ruches d’abeilles allaient être installées sur un terrain avoisinant l’école, pour des raisons de sécurité et de réglementation.  L’école aura donc du miel et des œufs frais tous les jours, de quoi ravir les MHS en agriculture et en transformation des aliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *